filature (de laine) Prouvost et Cie dite La Lainière de Roubaix

Nomfilature (de laine) Prouvost et Cie dite La Lainière de Roubaix
TypeInventaire général du patrimoine culturel
Dénominationfilature
Adresse149 rue d'Oran
Époque1er quart 20e siècle
Année1911
Auteur(s)maître d'oeuvre inconnu
HistoriqueFilature dite La lainière de Roubaix appartenant à l'ensemble d'industrie textile Amédée Prouvost. La filature La Lainière est fondée à Roubaix en 1911 par Jean Prouvost, petit-fils du fondateur du peignage Amédée Prouvost. Elle est reliée au Peignage Amédée Prouvost par le chemin de fer. Prenant rapidement de l'ampleur elle devient une des plus importantes filatures françaises produisant laine à tricoter et fil pour tissage sous la marque des deux béliers à cornes d'or. Pillée pendant la Première Guerre mondiale, la production reprend au début des années 1919. La petite filature initiale s'est alors considérablement agrandie. La marque au Pingouin, qui aura un rayonnement mondial, est crée en 1927. Au début des années 1970, La Lainière gère vingt-cinq sociétés telles que Pingouin, Stemm, Rodier et Korrigan, Prouvost-Masurel, les tissages Lepoutre. Elle se transforme en holding en 1973 (groupe VEV) ; elle représente alors 2,4 milliards de chiffre d'affaires. Le secteur du fil à tricoter entre en crise. En 1980 La Lainière fusionne avec le groupe Prouvost SA. En 1986. elle ne conserve plus que la branche filature (fils à tricoter Pingouin, Welcomme). Elle représente encore 1,5 milliards de chiffre d'affaires. Au cours des années 1980, les ventes de laine à tricoter accusent des baissent considérables. Malgré des tentatives notamment en spécialisant ses entreprises dans la confection, le groupe Prouvost SA s'effondre conduisant à la vente de La Lainière en juin 1993. Des installations ne subsistent, à l'heure actuelle que le bâtiment des services commerciaux. La lainière occupe en1951 une surface de 17 ha divisés en 4 grands secteurs par deux rues couvertes se coupant à angle droit. Les services commerciaux, l'atelier mécanique, la filature de laine cardée et la retorderie occupe le quart sud ouest, la teinturerie sur peignée, le calibrage et la préparation, le quart sud est. La filature occupe la partie nord est. Le long de la voie ferrée, au nord ouest se trouvent le pelotonnage, le moulinage, la teinture sur fil et l'atelier de tricotage (chaussettes Stemm). En 1951, l'usine comprend 100.000 broches et emploie 4000 ouvriers en équipes doubles. La production mensuelle atteint jusqu'à 500 t.

Monuments historiques de Roubaix


stade-vélodrome
brasserie, malterie dite brasserie-malterie Salembier.
brasserie, malterie dite brasserie-malterie de l'Union, puis Grande Brasserie Moderne.
brasserie, malterie dite brasserie-malterie les Débitants Réunis.
brasserie, malterie dite brasserie-malterie Bossut Frères.
Ancienne salle de gymnastique La Roubaisienne
Bâtiment du Conditionnement
Courées Dubar et Dekien
Ecole Nationale Supérieure des Arts et Industries Textiles (ENSAIT)
Eglise Notre-Dame
Eglise Saint-Joseph
Eglise paroissiale Sainte-Bernadette
Eglise paroissiale du Très-Saint-Rédempteur
Hospice Barbieux, actuel Centre médical Barbieux
Hôtel Auguste-Lepoutre (ancien commissariat de police)
Hôtel Motte-Lagache
Hôtel Pierre Catteau, actuel palais de justice
Hôtel Prouvost, actuelle caisse primaire d'assurance maladie
Hôtel de Ville
Hôtel particulier
Hôtel particulier
Hôtel particulier
Hôtel particulier
Hôtel particulier
Hôtel particulier
Hôtel particulier
Hôtel particulier
Hôtel particulier
Hôtel particulier
Maison
Maison
Maison
Maison
Maison
Maison de Pierre Neveux
Maison du peintre Rémy Cogghe
Réservoirs à eau du Huchon
Teinturerie Millecamps
Usine Delattre
Usine Motte-Bossut, actuellement centre des archives du monde du travail
ensemble textile Amédée Prouvost et Compagnie
entrepôt public dit condition publique des matières textiles de Roubaix
filature (de laine) Prouvost et Cie dite La Lainière de Roubaix
filature de coton et de laine Motte Bossut et Cie, puis filature Motte Bossut et Fils, actuellement Centre des Archives du Monde du Travail
jardin de Monsieur Pennel
parc de Barbieux, appelé aussi le Beau Jardin
parc de la Visitation
parc, actuellement jardin public dit square Pierre Cateau
peignage (de laine) Amédée Prouvost dit de Cartigny
square Destombes