Meyreuil

Bouches-du-Rhône

Provence-Alpes-Côte d'Azur

mine de lignite du puits Courau et du puits Boyer dite Carreau de Meyreuil

Nommine de lignite du puits Courau et du puits Boyer dite Carreau de Meyreuil
TypeInventaire général du patrimoine culturel
Dénominationmine
AdresseR.D. 58E
Époque1er quart 20e siècle ; 2e quart 20e siècle ; 3e quart 20e siècle
Année1914 ; 1928 ; 1958 ; 1959 ; 1960 ; 1961 ; 1964 ; 1969
Auteur(s)Borie et Limousin (entrepreneur)Martin-Chave B.-P. (architecte)
HistoriqueLe puits Courau, foré de 1914 à 1927, et le puits Boyer, creusé en 1928, sont respectivement mis en service en 1927 et 1928. Ils sont situés sur la concession 2, propriété de la Compagnie des Charbonnages de Meyreuil. Cette dernière ayant pris le nom de Compagnie des Charbonnages du Midi, est transférée en 1946 aux Houillères du Bassin de Provence. Le puits Courau produisait 5000 tonnes de charbon en 1957. De 1958 à 1968 l'exploitation des Houillères du Bassin de Provence ne se concentre plus que sur deux sites miniers dont celui de Meyreuil. Un projet appelé "Grand ensemble du puits Courau", conçu à partir de 1958, aboutit donc à la réorganisation et à la modernisation du site. Un lavoir à liqueur dense est conçu en 1959 par l'entreprise Borie et Limousin. Le bâtiment de la machine d'extraction du puits Boyer est projeté en 1959, à la même date que la tour d'extraction du puits Courau (par la suite, le puits Boyer servira de puits de service pour le matériel, le personnel et le pompage). Des bâtiments sont aménagés dont celui des douches et de la lampisterie en 1960 et celui regroupant les services de la direction en 1961 (par l'architecte B.-P. Martin-Chave). Le projet du chevalement en béton du puits Boyer, par l'entreprise Borie et Limousin, date de 1961. Divers ateliers, réfectoires et vestiaires sont construits en 1964. La capacité et la productivité du lavoir à liqueur dense seront améliorées après 1965 et l'extension du bâtiment de la recette sera effectué en 1969. Les puits restent en service jusqu'à la fin des années 1980, remplacés alors par les puits Cativel et Yvon-Morandat sur la commune de Gardanne (numéros de référence des dossiers dans la base Mérimée : IA13000760 et IA13001176). Le lavoir à charbon fonctionne jusqu'à la fin de l'année 2002. Le Carreau de Meyreuil a été rasé dans le courant de l'année 2003.
IntérêtLe Carreau de Meyreuil était une des mines les plus électrifiées d'Europe.

Monuments historiques de Meyreuil


mine de lignite du puits Courau et du puits Boyer dite Carreau de Meyreuil