France   |    
Monument historique

verrerie royale et verrerie Meurillon ; puis malterie Becuwe-Ravinet

Monument historique

Dunkerque


Verrerie royale et verrerie Meurillon ; puis malterie Becuwe-Ravinet

Histoire : Création de la verrerie royale par Marc-Antoine Morel en 1732. Création à côté de la précédente, d'une nouvelle verrerie par de Colnet en 1749. Reprise de la verrerie royale en 1754 par Pierre Tugghe. Reprise de la nouvelle verrerie par Winoc de Clercq qui fait faillite en 1766. Arrêt définitif de la verrerie royale en 1772. Reprise de la nouvelle verrerie par l'association Brunet Chartier et Winoc de Clercq en 1784, puis par Dioncq _Lengle en février 1803. Construction de la verrerie Meurillon le 24 frimaire de l'an XI (15 décembre 1802) . La guerre maritime opposant la France à l'Angleterre empêche l'écoulement de la production vers Bordeaux et les îles Françaises d'Amérique amenant celles-ci à cesser toute activité en 1806. Mise en vente des 2 verreries en 1834 et rachat en 1854 par Alphonse Ravinet sous condition de ne plus fabriquer de verre. Sur le même parcellaire apparaissent au cadastre de 1888 la malterie et magasins Becuwe Ravinet. Destruction totale à une date inconnue.Les documents de 1816 nous renseignent sur l'origine des composants entrant dans la composition du verre tels le charbon de terre d'Aniche et d'Anzin, le sel de Marennes, le sable de Dunkerque, la cendre de bois. Des illustrations comprenant des coupes et élévations nous renseignent sur le type de four utilisé
Adresse : rue de la Verrerie

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 2e quart 18e siècle ; 1er quart 19e siècle
Année de construction : 1732 ; 1749 ; 1802
Auteur(s) : maître d'oeuvre inconnu

Monuments historiques de Dunkerque