France   |    
Monument historique

usine de petite métallurgie (usine d'hameçons VMC Pêche)

Monument historique

Morvillars


Usine de petite métallurgie (usine d'hameçons VMC Pêche)



Histoire : En 1844, au moment de la restructuration des forges dites de Morvillars, à Méziré (90) , la société Migeon Dominé (future société Viellard-Migeon et Cie) aménage une fabrique de vis à bois dans le moulin de Morvillars. La matrice cadastrale mentionne la démolition du moulin en 1865 et la construction de la fabrique de vis en 1866. Si l'édification d'un bâtiment d'électricité est mentionnée peu avant 1899, l'usine est entièrement reconstruite en 1905-1906. Elle s'oriente à partir de 1910 vers la production d'hameçons, pour laquelle une société propre est fondée en 1938. Deux logements ouvriers, situés au n°7 rue de la Fontaine et aux n°14 et 16 rue Charles de Gaulle, ont été édifiés en 1899 et 1906 (dates portées) . En 1958, la production mensuelle atteint 10 millions d'hameçons. En difficulté pendant la décennie 1960, l'usine est redressée à partir de 1971 sous l'impulsion de Christophe Viellard. La société décide de se positionner sur le marché de l'hameçon triple, modernise son parc de machines et fait construire un atelier de finition en 1978 et un bureau d'études, prolongé d'un atelier de fabrication de trempe, en 1990. L'usine VMC Pêche est aujourd'hui le 3e fabricant mondial d'hameçons (le premier pour les hameçons triples) avec une production mensuelle de 40 à 50 millions de pièces, en acier ou inox, allant de la taille 30 à 16/0.Une usine à gaz pour l'éclairage des ateliers est construite en 1862, et une machine à vapeur de 30 ch et une turbine installées en 1863. Présence de 33 machines à emboutir les têtes à partir du fil coupé, de trois machines à emboutir et de 15 balanciers pour travail à chaud en 1907.125 personnes en 1960, 70 vers 1970, 130 en 2000.Existence d'un fonds d'archives privées.
Adresse : 12 rue Charles de Gaulle

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 3e quart 19e siècle (détruit) ; 4e quart 19e siècle ; 1er quart 20e siècle ; 4e quart 20e siècle
Année de construction : 1899 ; 1905 ; 1978 ; 1990
Auteur(s) : maître d'oeuvre inconnu
Crédits : Sancey, Yves - © Inventaire général, ADAGP

Monuments historiques de Morvillars