France   |    
Blason et armoiries de Tourtour

Tourtour

Var

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Donnez votre avis   Ajouter une photo Ajouter une adresse »


Tourtour

Monuments historiques et bâtiments protégés de Tourtour

Bourg castral d'Arquinaut

Histoire : Le nom d'Arquinaut, conservé par la carte de Cassini, le cadastre de Tourtour de 1791 et la tradition orale, n'apparaît qu'une seule fois dans la tradition écrite. Cette mention ne sort pas d'un document d'archives, mais d'une ouvre littéraire, la "Vida de sant Honorat" rédigée vers 1300 par le moine Raimond Féraud d'après un modèle latin plus ancien. Le saint aurait mis hors d'état de nuire un dragon qui, entre Ampus et Draguignan, s'était attaqué à un groupe de pélerins originaires "d'un castell d'aqui pres c'avia nom Arquinaut". Les listes de localités et d'églises dressées au 13e siècle ignorent ce site, qu'il faut donc considérer comme déserté ou marginalisé avant 1200. L'absence d'informations à son sujet doit être imputée à la perte quasi totale des archives de l'abbaye du Thoronet. Dans les cadastres de 1816 et de 1791, l'ancien castrum fait partie du domaine de Florièye. Cette situation a bien des chances de perpétuer un état de choses très ancien : l'abbaye aurait peut-être été fondée sur le territoire d'Arquinaut, alors abandonné ou en voie de l'être. Le castrum était probablement un satellite de Tourtour. Site étudié par Raymond Boyer et Guy Désirat en 1985.

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 12e siècle
Auteur(s) : maître d'oeuvre inconnu

Bourg castral de Taurenne (?)

Histoire : Aucun texte connu concernant ce site, qui semble avoir disparu avant le 13e siècle. Son nom pourrait être celui que perpétue le château de Taurenne (dans la commune d'Aups, près de la limite de Tourtour). Cette grosse bastide du 15e siècle, agrandie aux 16e et 17e siècles et récemment restaurée, était le centre d'un vaste domaine foncier et le siège d'un fief particulier qui existait déjà au 14e siècle et appartenait aux Blacas, coseigneurs d'Aups. D'après Artefeuil, Taurenne fut l'apanage d'une branche cadette de la famille à partir de 1497.

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 11e siècle (?)
Auteur(s) : maître d'oeuvre inconnu

Moulin à huile, puis coopérative agricole (coopérative oléicole), actuellement moulin à huile

Histoire : Le moulin à huile date peut-être de la fin du 18e siècle. Il est rénové en 1934, peut-être quand il est repris par la société coopérative. Il est rénové de nouveau en 1949. Après de gel de 1956 et l'abandon par la coopérative oléicole, il devient moulin communal.

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 4e quart 18e siècle (?)
Année de construction : 1934
Auteur(s) : maître d'oeuvre inconnu

Parc du château de la Baume


Type : Inventaire général du patrimoine culturel (documentation préalable)
Epoque : 17e siècle, 18e siècle ; 4e quart 20e siècle
Auteur(s) : maître d'oeuvre inconnu


© Base MERIMEE - Etat Français - Batîments classés monuments historiques