France   |    
Blason et armoiries de Thionville

Thionville

Moselle

Lorraine

Donnez votre avis   Ajouter une photo Ajouter une adresse »


Thionville

Monuments historiques et bâtiments protégés de Thionville

Autel de la Patrie

Histoire : Autel édifié en 1796 place du Marché, transféré vers 1810 au cimetière Saint-François, installé place Claude-Arnould après la seconde guerre mondiale (en 1948) .
Précisions : Autel (cad. 2 56) : classement par arrêté du 15 septembre 1995
Adresse : place Claude-Arnould

Type : Monuments historiques
Epoque : 4e quart 18e siècle
Année de construction : 1796
Eléments protégés : autel ; stèle
Auteur(s) : ROBERT Mathias (entrepreneur)

Beffroi (ancien)

Précisions : Façades, toiture et tourelle d'escalier (cad. 4 1) : inscription par arrêté du 27 mai 1980
Adresse : 1 place du Marché

Type : Monuments historiques
Epoque : 14e siècle ; 16e siècle ; 17e siècle
Eléments protégés : tourelle ; escalier ; élévation ; toiture

Château (ancien)

Précisions : Façades des deux tours d'entrée, ainsi que porche qui les réunit (cad. 4 22, 72/22, 73/22) : inscription par arrêté du 27 mai 1980
Adresse : Cour-du-Château

Type : Monuments historiques
Epoque : 15e siècle ; 3e quart 18e siècle
Année de construction : 1771
Eléments protégés : tour ; porche ; élévation

Château de Volkrange et ses communs

Précisions : Château en totalité avec son ancienne motte et fossés qui les entourent, ainsi que façades et toitures des communs et du colombier (cad. CS 17, 19, 20) : inscription par arrêté du 8 octobre 1984

Type : Monuments historiques
Epoque : 13e siècle ; 16e siècle ; 3e quart 17e siècle ; 2e quart 18e siècle
Année de construction : 1671 ; 1742
Eléments protégés : motte ; fossé ; communs ; colombier ; élévation ; toiture

Château dit Le Hof, à Guentrange

Précisions : Façades et toitures, les deux chambres à l'étage ; portails avec leurs grilles (cad. 91 77/15) : inscription par arrêté du 14 décembre 1992
Adresse : 2 rue Saint-Urbain

Type : Monuments historiques
Epoque : 18e siècle
Eléments protégés : portail ; clôture ; grille ; décor intérieur

Cimenterie d'Ebange, Usine d'engrais

Histoire : Moulin à scories construit en 1894 (datation par source) . Cimenterie établie en 1921 (datation par tradition orale) . Datent de cette période : magasin à clincker et vestiges de l'atelier de fabrication originel, 2 ateliers de réparation, 2 cheminées d'usine décagonales de 70 m de haut, 2 magasins industriels, 8 silos à ciment, 1 transformateur, 2 bureaux. Atelier de broyage de scories destinées à la fabrication d'engrais, construit en 1954 (datation par tradition orale) . Assure de surcroît la fabrication de ciment. L'atelier de fabrication d'origine, utilisé actuellement comme magasin à clincker, est en voie de destruction.Fabrique du ciment de laitier composé de 25% de clincker et de 75% de laitier. Comporte 16 silos à ciment de 800 tonnes chacun, y subsiste 1 séchoir à laitier, datant de 1921 et en état de marché.Emploie actuellement 240 personnes

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 4e quart 19e siècle (détruit) ; 1er quart 20e siècle ; 3e quart 20e siècle
Année de construction : 1894 ; 1921 ; 1954
Auteur(s) : maître d'oeuvre inconnu

Couvent des Clarisses (ancien)

Précisions : Façades et toitures (cad. 4 49) : inscription par arrêté du 22 octobre 1991
Adresse : 1 rue du Pont

Type : Monuments historiques
Epoque : 17e siècle
Année de construction : 1635 ; 1695
Eléments protégés : élévation ; toiture

Eglise Saint-Maximin

Histoire : Eglise de place-forte datant des années 1760. Endommagée par les bombardements prussiens de 1870.
Précisions : Eglise Saint-Maximin (cad. 5 56) : classement par arrêté du 16 juillet 1984
Adresse : place de l'Eglise

Type : Monuments historiques
Epoque : 3e quart 18e siècle
Année de construction : 1755 ; 1759

Enceinte

Enceinte
Enceinte
Précisions : Porte du Couronné d'Yutz, dite porte de Sarrelouis (cad. 16 3) : classement par arrêté du 21 décembre 1984
Adresse : boulevard Robert-Schuman

Type : Monuments historiques
Epoque : 2e quart 18e siècle
Année de construction : 1746
Eléments protégés : enceinte ; porte
Auteur(s) : CORMONTAIGNE (maître de l'oeuvre)

Hôtel d'Eltz (ancien)

Précisions : Eléments Renaissance de la façade sur la place et porche conduisant à la cour (cad. 4 40) : inscription par arrêté du 27 mai 1980
Adresse : 10, 12 place du Château

Type : Monuments historiques
Epoque : 1ère moitié 16e siècle
Eléments protégés : porche ; élévation ; décor extérieur

Hôtel de Raville (ancien)

Précisions : Tourelle d'escalier côté Nord ; vestiges d'époque gothique et Renaissance sur les façades Sud, Est et Nord ; baie du premier étage côté Nord avec son balcon en fer forgé ; arcade reliant l'immeuble à l'immeuble voisin, en façade Ouest (cad. 4 46) : inscription par arrêté du 27 mai 1980
Adresse : 7, 9, 11 cour du Château ; 2, 4 rue des Clarisses

Type : Monuments historiques
Epoque : 14e siècle ; 15e siècle ; 16e siècle ; 18e siècle
Eléments protégés : tourelle ; escalier ; baie ; balcon ; élévation ; arcade

Laminoir, Usine de Traitement de Surface des Métaux dite Société Nouvelle des Laminoirs de Thionville, puis Société Nouvelle des Laminoirs à Froid de Thionville

Histoire : Usine construite pour les Ets Peugeot en 1922 (datation par source) sous l'appellation de Société Nouvelle des Laminoirs de Thionville. Composée à l'origine d'un atelier de fabrication et d'une chaufferie, le site s'agrandit par l'augmentation de l'atelier de fabrication originel en 1928, 1930, 1938, 1948 (datation par source) . Construction d'un nouvel atelier de laminage en 1928, d'un entrepôt industriel en 1947, d'un magasin industriel en 1949 et d'un magasin de pièces en 1948 (datation par source) . Cité ouvrière dite cité des laminoirs construite en 1928 (datation par source) .Destinée à l'origine à la construction de pièces pour cycles et pour l'industrie. Produisait 500 tonnes de feuillard en 1923, 7000 tonnes en 1937, 22000 tonnes en 1987. Les bâtiments abritent outre des laminoirs à froid, des installations de traitement des métaux par électrolyse au zinc et au cuivre.Employait 120 ouvriers en 1923, 240 en 1987.Existence d'un fonds d'archives privées
Adresse : route de Manom

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 1ère moitié 20e siècle
Année de construction : 1922 ; 1928 ; 1947 ; 1948 ; 1949
Auteur(s) : maître d'oeuvre inconnu

Mine de fer dite mine Carl, puis de Metzange

Histoire : Mine ouverte en 1900 (porte la date) pour alimenter les hauts fourneaux de Thionville, créée par Carl Roechling, industriel allemand ; l'entrée de galerie a été remaniée en 1952 (porte la date) ; les installations du carreau de la mine se composaient d'un bâtiment de recette (détruit) , d'ateliers de réparation des machines de traction et d'extraction (détruit) , de logement d'ouvriers (1 seul subsiste) ; était reliée par voie ferrée (à écartement normal) aux hauts fourneaux de Thionville ; désaffectée en 1975 ; installations du carreau détruites en 1984

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 1er quart 20e siècle ; 3e quart 20e siècle
Année de construction : 1900 ; 1952
Auteur(s) : maître d'oeuvre inconnu

Moulin à Blé, Minoterie dit Moulin de la Ville

Histoire : Moulin reconstruit au 18e siècle (datation par source) en subsiste un vestige dans le bâtiment d'eau. Agrandissements successifs réalisés pour le compte de J.B. Marx propriétaire, entre 1850 et 1854 (datation par source) . Reconstruction complète opérée sous l'impulsion de la famille Kieffer en 1904 et 1912 (porte la date) . Transformation en minoterie, après passage aux mains de la famille Kieffer, cesse son activité en 1968.Présence en 1850 de 4 paires de meules, dites à l'anglaise. A traité en 1954, mouture et ensachage, 150000 quintaux de céréales.Existence d'un fonds d'archives privées
Adresse : 9 rue Joffre

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 18e siècle ; 19e siècle (détruit) ; 1er quart 20e siècle
Année de construction : 1904 ; 1912
Auteur(s) : maître d'oeuvre inconnu

Moulin à Blé, Scierie dit Moulin de la Grange

Histoire : Moulin à blé reconstruit au 18e siècle (daté par source) ; scierie établie à la fin du 2e quart du 20e siècle (daté par tradition orale) , désaffectée depuis 197O.Moteur électrique, lames de scies encore en place ; une voie étroite de 60 cm servait au transport des grumes de la route à la scierie

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 18e siècle ; 2e quart 20e siècle
Auteur(s) : maître d'oeuvre inconnu

Pont-écluse Sud du Couronné d'Yutz

Précisions : Pont-écluse Sud du Couronné d'Yutz situé sur le canal des Ecluses (cad. 16 74/1, 75/1) : classement par arrêté du 21 décembre 1984

Type : Monuments historiques
Epoque : 2e quart 18e siècle
Année de construction : 1746 ; 1751
Eléments protégés : écluse ; canal
Auteur(s) : CORMONTAIGNE (maître de l'oeuvre)

Tour aux Puces

Précisions : Tour aux Puces : inscription par arrêté du 11 mai 1932

Type : Monuments historiques
Eléments protégés : tour

Tréfilerie dite Tréfilerie Bardoux

Histoire : Tréfilerie établie en 1929 (porte la date) ; comprenait un atelier de fabrication (en partie détruit) ; adjonction d'un second atelier de fabrication et d'un bureau entre 1931 et 1910 (daté par source) ; types de fabrication, effectifs et date de désaffectation inconnus
Adresse : 56 avenue Albert 1er ; 45 avenue de Guise

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 1er quart 20e siècle ; 2e quart 20e siècle
Année de construction : 1929
Auteur(s) : maître d'oeuvre inconnu

Usine

Histoire : Usine non identifiée construite entre 1908 et 1920 (daté par source) ; aurait été une minoterie à vapeur ; date de désaffectation inconnue
Adresse : 9 rue des Frères

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 1er quart 20e siècle
Auteur(s) : maître d'oeuvre inconnu

Usine de Matériel Ferroviaire, Usine d'Appareils de Levage et de Manutention, Usine de Chaudronnerie

Histoire : Atelier de serrurerie construit au début 1er quart 20e siècle (datation par tradition orale) . Transformé en usine de construction de wagon à la fin du 2e quart 20e siècle (datation par source) par MM. Scholtès et Coutier. Construction du bureau et agrandissement de l'atelier de fabrication originel à cette époque. En 1927, l'usine reste aux seules mains de Charles Coutier qui diversifie alors les productions : construction de monte-charges, d'ascenseurs et chaudronnerie. 2 ateliers de fabrication supplémentaires sont construits au début 3e quart 20e siècle (datation par source) . Site menacé à terme de disparition par transfert dans la zone industrielle de Thionville.Travail du fer, de l'acier, de l'inox, atelier de forge ; voie étroite de 0, 60 m inutilisée.40 personnes en 1988
Adresse : 79 avenue Clémenceau ; avenue de Guise

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 1er quart 20e siècle ; 2e quart 20e siècle ; 3e quart 20e siècle
Auteur(s) : maître d'oeuvre inconnu


© Base MERIMEE - Etat Français - Batîments classés monuments historiques