France   |    
Blason et armoiries de Saint-Germain-le-Châtelet

Saint-Germain-le-Châtelet

Territoire de Belfort

Franche-Comté

Donnez votre avis   Ajouter une photo Ajouter une adresse »


Saint-Germain-le-Châtelet

4.526
400Saint-Germain-le-Châtelet est un village de 574 habitants, située dans le département de Territoire de Belfort et la région de la Franche-Comté en France. Les habitants de Saint-Germain-le-Châtelet s'appellent les Sangerminois et les Sangerminoises. Saint-Germain-le-Châtelet possède 2 bâtiments inscrits au registre des monuments historiques.

Population574 habitants
GentiléSangerminois, Sangerminoises
Superficie336 hectares
Densité170 hab/km²
Altitude375 mètres
Code Postal90110
Code INSEE90091

038423xxxx038423xxxx
MairieMairie de Saint-Germain-le-Châtelet
3 rue du Bourg
90110 SAINT GERMAIN LE CHATELET
Téléphone0384237192
Fax0384230673

Fiche consultée 400 fois

Avis sur Saint-Germain-le-Châtelet


Donnez votre avis sur Saint-Germain-le-Châtelet

Monuments historiques et bâtiments protégés de Saint-Germain-le-Châtelet

Tissage de coton Bumsel, puis Schwob

Histoire : Un moulin, acheté en 1856 à Pierre Monnier par Nathan et Moïse Bumsel, est vraisemblablement converti en tissage mécanique de coton en 1861 (usine déclarée en construction en date du 1er août 1861) . De fort modeste taille, équipée d'une seule roue hydraulique, cette première usine se révèle vite insuffisante. Un rapport d'ingénieur de 1862 atteste "la reconstruction des moteurs du tissage Bumsel et un agrandissement considérable de leur établissement". Accolé au précédent bâtiment, ce nouvel atelier de fabrication pourvu d'un étage est équipé de deux turbines hydrauliques et d'une machine à vapeur. En 1864, les frères Bumsel sont autorisés à changer la direction du canal de leur usine. En 1877, le tissage appartient aux sieurs David, Adhémar et Trouiller. Dans le dernier quart du 19e siècle, il est acquis par la société Schwob, dont l'usine-mère se trouve à Héricourt (70) . Deux logements ouvriers collectifs (respectivement 4 et 5 appartements) sont construits en 1906 et 1926 aux n° 13 à 15 et 17 à 19 de la rue du Moulin. L'énergie électrique actionne les métiers à tisser après la Première Guerre mondiale. La gamme des produits fabriqués est assez large : croisé, finette, cretonne, jacquard, flanelle, zéphyre d'Irlande, percale. Le tissage ferme ses portes en 1935 afin de concentrer la production à Héricourt. Le bâtiment du moulin, abritant l'atelier de tissage primitif, puis utilisé comme conciergerie, est détruit pendant la Seconde Guerre mondiale. La cheminée de la chaudière est abattue vers 1958. En 1965, l'ensemble du tissage est acheté et transformé en élevage de visons. L'atelier de fabrication est aujourd'hui désaffecté. Présence d'une machine à vapeur de 25 ch des Ets Koechlin (Mulhouse, 68) et deux turbines hydrauliques en 1862. 112 métiers à tisser en fonctionnement en 1912.30 ouvriers en 1870, 77 en 1892, une cinquantaine vers 1920.

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 3e quart 19e siècle

Vidéos de Saint-Germain-le-Châtelet

Chargement...