France   |    
Blason et armoiries de Saint-Claude

Saint-Claude

Jura

Franche-Comté

Donnez votre avis   Ajouter une photo Ajouter une adresse »


Saint-Claude

4.213
2656Saint-Claude est une ville de 12303 habitants, située dans le département du Jura et la région de la Franche-Comté en France. Les habitants de Saint-Claude s'appellent les Sanclaudiens et les Sanclaudiennes. Saint-Claude possède 75 bâtiments inscrits au registre des monuments historiques.

Population12303 habitants
GentiléSanclaudiens, Sanclaudiennes
Superficie3667 hectares
Densité335 hab/km²
Altitude441 mètres
Code Postal39200
Code INSEE39478

038441xxxx038445xxxx
MairieMairie de Saint-Claude
32 rue du Pré
39200 SAINT CLAUDE
Téléphone0384414243
Fax0384452710
Site web

Fiche consultée 2656 fois

Cartes postales anciennes de Saint-Claude

Le Tacon - Quartier du Boulevard MarcelEnvirons de La Rixouse (effet de neige)Atelier de Pipiers (Le Calibrage et l`Ebauchage)

Avis sur Saint-Claude


Donnez votre avis sur Saint-Claude

Monuments historiques et bâtiments protégés de Saint-Claude

Usine de taille de pierre pour la joaillerie et l'industrie, usine de construction électrique

Histoire : Durant les décennies 1870 et 1880 se développe, autour d'une maison édifiée dans la première moitié du 19e siècle, un ensemble d'ateliers de fabrication qui constituent en 1882 les usines des Grands Arrivoirs. Dalloz-Furet et David-Millet achètent parmi eux une scierie et une tournerie, construites vers 1871, puis bâtissent vers 1883 une usine de taille du diamant (et de lapidairerie) . Dévastés par une tornade en 1890, les bâtiments sont remplacés par une nouvelle diamanterie, agrandie vers 1891, 1895 et 1905. Ils sont acquis vers 1942 par Etienne Brun qui, dès la création de sa tournerie en 1928, semble en occuper une partie. Fabriquant à l'origine tuyaux de pipes, stylos et jouets, les Ets Etienne Brun s'étaient orientés vers la lustrerie et le luminaire à partir de 1935. Après 1945, ils se tournent vers le petit appareillage d'installation électrique et passent aux matières plastiques. Les bâtiments sont agrandis à plusieurs reprises de 1950 à 1976 (rehaussement du corps principal et construction d'une aile en retour au nord) , des bureaux étant aménagés vers 1975 dans l'ancien séchoir à ébauchons de la société Lucien Morand et Cie (voir ce dossier) . Devenus S.A.R.L. en 1970 puis S.A. en 1974, les Ets Brun s'orientent ensuite vers les produits électriques destinés au bricolage. Ils sont rachetés en 1986 par la société lyonnaise Creadev qui, après avoir rénové les locaux, répartit l'activité entre deux filiales créées sur place : Electroplus et Redco. Machine à vapeur et roue hydraulique dans la décennie 1890. Achat dans les années 1950 de presses à injecter verticales puis, dans la décennie suivante, de presses horizontales Billon (Oyonnax, Ain) . Turbine Neyrpic type Kaplan de 140 ch vers 1966 (produisant 10 ans plus tard le quart de la consommation électrique de l'usine) . 21 presses à injecter et 8 presses à découper en 1986. 45 ouvriers dans l'usine de taille du diamant en 1890. Une quinzaine de personnes aux Ets Brun en 1935, 33 en 1948 (dont 9 femmes et 4 personnes à domicile) , 200 en 1958 dont 70 à domicile, 200 à 260 à l'usine dans les années 1960, plus de 400 (dont une centaine à domicile) en 1970, 250 en 1975, 150 (au sein d'un groupe de 600) en 1986.

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 3e quart 19e siècle ; 3e quart 20e siècle

Vidéos de Saint-Claude

Chargement...