France   |    
Blason et armoiries de Roubaix

Roubaix

Nord

Nord-Pas-de-Calais

Donnez votre avis   Ajouter une photo Ajouter une adresse »


Roubaix

4.78
4010Roubaix est une ville de 97600 habitants, située dans le département du Nord et la région du Nord-Pas-de-Calais en France. Les habitants de Roubaix s'appellent les Roubaisiens et les Roubaisiennes. Roubaix possède 50 bâtiments inscrits au registre des monuments historiques.

Population97600 habitants
GentiléRoubaisiens, Roubaisiennes
Superficie8281 hectares
Densité1178 hab/km²
Altitude32 mètres
Code Postal59100
Code INSEE59512

032066xxxx032028xxxx
MairieMairie de Roubaix
17 Grand Place
59100 ROUBAIX
Téléphone0320664685
Fax0320281049
Site web

Fiche consultée 4010 fois

Cartes postales anciennes de Roubaix

Souvenir de ROUBAIXHôtel de villeHôtel de ville, la grande salle

Avis sur Roubaix


Donnez votre avis sur Roubaix

Monuments historiques et bâtiments protégés de Roubaix

Peignage (de laine) Amédée Prouvost dit de Cartigny

Histoire : Le peignage Amédée Prouvost dit de Cartigny est érigé en 1892. Pillé lors de la première guerre mondiale, il ne reprend son plein régime qu'en 1920. En 1927 l'énergie lui est fournie par une toute nouvelle centrale électrique commune au groupe. Nouvelle interruption en 1940. En 1951 l'obsolescence du peignage dit de Cartigny amène le groupe à ériger à côté de ce dernier, un nouveau peignage dit de Blidah travaillant les fibres longues sur des peigneuses circulaires de marque Lister. En 1996 la société est acquise par le groupe Chargeur. En 1951, Le peignage couvre, en 1951, une surface de 12 ha scindée, par la voie de chemin de fer, en deux parties reliées par une passerelle. Sur le territoire de Roubaix : les peignages dits de Cartigny et de Blidah. Sur celui de Wattrelos le peignage dit de Wattrelos ainsi que la centrale électrique. Le peignage emploie 1900 ouvriers. Les trois quarts de la laine brute viennent d'Australie et de Nouvelle-Zélande, le reste du Cap ou d'Amérique du Sud. Chaque jour, douze wagons déversent environ 1000 balles de laines de 150 kg chacune. La laine est triée à la main par 250 ouvriers appelés trieurs, puis débarrassée de ses impuretés et lavée dans des colonnes de 30 m de longueur, composées de cinq bacs de lavage. Essorée dans des presses à rouleaux puis séchée, la laine a perdu 50% de son poids. Elle est alors cardée et peignée. Les fibres longues seront travaillées sur des peigneuses circulaires Lister, les fibres courtes ou normales, sur des peigneuses rectilignes Heilmann ou Schlumberger. Les fibres trop courtes ou blousse, seront rejetées pour être incorporées dans les tissus de laines cardées ou le feutre. 190 peigneuses circulaires et 80 peigneuses rectilignes sont en service dans le peignage. La laine peignée est alors chargée d'électricité statique. Il faut alors l'étirer, la doubler et la paralléliser, c'est le gill-boxage, puis la retremper dans une solution savonneuse et l'étirer : c'est le lissage. L'atelier mécanique occupe 126 ouvriers. La centrale composée de 5 chaudières et de 2 turbo-alternateurs de marque Brown Bovery, occupe 35 ouvriers et transforme en énergie (vapeur ou énergie électrique) 40000 t de charbon par an.

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 3e quart 19e siècle

Vidéos de Roubaix

Chargement...