France   |    
Monument historique

place Saint-Bernard et place Dupuis

Monument historique

Dijon


Place Saint-Bernard et place Dupuis

Histoire : Avant la Révolution, l'emplacement était situé sur un terrain vierge de constructions, situé entre le château à l'Ouest et le cours Fleury à l'Est. Il était bordé au Nord par la route de Dijon à Langres (actuelle rue Devosges) et au Sud par les remparts. En l'an VIII, quelques pétitionnaires furent autorisés à ouvrir le rempart pour permettre la prolongation vers le Nord de la rue des Godrans. En 1837, Adrien-Léon Lacordaire fut autorisé par la ville au nom d'une société de propriétaires à réaliser son projet consistant en l'établissement d'une place semi-circulaire reliant trois routes de façon symétrique. Après la voirie, une partie des bâtiments fut élevée mais le projet global ne vit pas le jour en raison de difficultés financières dues à l'insuccès de l'entreprise. En 1852, la statue de saint Bernard, après un court passage sur la place Dupuis, fut installée au centre. Après un accord avec la ville, Adrien-Léon Lacordaire, lors de l'aménagement de la place Saint-Bernard, procéda également au redressement rectiligne du Grand Chemin de ceinture (actuelle rue Devosge) et aménagea au croisement avec les rues d'Ahuy et du Colonel-Marchand cette petite place ornée d'une vasque en fonte. L'ensemble formé par la place Saint-Bernard et la place Dupuis a été inscrit au titre des Monuments et des Sites par arrêté du 14 décembre 1942. Bibliographie : Gauchat Roger, " L'urbanisme dans les villes anciennes. Le débastionnement de Dijon ", Mémoires de la CACO, t. 22, 1940-1946, p. 351-410. PINON Pierre, " Le lotissement du Quartier Saint-Bernard, à Dijon, 1837-1843 ", Villes françaises dans la première moitié du 19e siècle : Embellissements, équipement, transformations, colloque tenu à Paris les 2 et 3 décembre 2004 à l'Ecole d'architecture de Paris-Belleville. Editions Recherche/Ipraus, 2006.
Adresse : place Saint-Bernard ; place Dupuis

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 2e quart 19e siècle
Année de construction : 1837 ; 1838
Auteur(s) : Lacordaire Adrien-Léon (architecte)

Monuments historiques de Dijon