France   |    
Blason et armoiries de Paris 6e  arrondissement

Paris 6e arrondissement

Paris

Île-de-France

Donnez votre avis   Ajouter une photo Ajouter une adresse »


Paris 6e arrondissement

Monuments historiques et bâtiments protégés de Paris 6e arrondissement

Abbaye Saint-Germain-des-Prés

Abbaye Saint-Germain-des-Prés
Abbaye Saint-Germain-des-Prés
Précisions : Les vestiges suivants du réfectoire de l'abbaye : le mur mitoyen sis entre les numéros 14 et 16, la façade sur cour du numéro 16 : inscription par arrêté du 26 octobre 1953
Adresse : 16 rue de l'Abbaye

Type : Monuments historiques
Epoque : 2e quart 13e siècle
Année de construction : 1239
Eléments protégés : réfectoire ; élévation ; mur

Académie de Médecine

Précisions : Façade et toiture sur rue ; grand escalier ; salle de lecture de la bibliothèque au premier étage ; grande salle des séances au premier étage ; salle des bustes au premier étage (cad. 06 : 04 BM 38) : inscription par arrêté du 23 décembre 1992
Adresse : 16 rue Bonaparte

Type : Monuments historiques
Epoque : 4e quart 19e siècle
Année de construction : 1899
Eléments protégés : bibliothèque ; escalier ; salle
Auteur(s) : ROCHET Jean (maître de l'oeuvre)

Académie de Médecine (ancienne) ou chapelle ukrainienne Saint-Wladimir

Précisions : Façade sur rue, y compris les vantaux de la porte ; façade sur cour : inscription par arrêté du 16 mars 1926
Adresse : 49 rue des Saint-Pères

Type : Monuments historiques
Eléments protégés : chapelle ; porte ; élévation ; vantail

Académie royale de médecine (ancienne)

Académie royale de médecine (ancienne)
Académie royale de médecine (ancienne)
Précisions : Les façades et toitures, le portique, l'amphithéâtre en rotonde et la porte d'entrée : classement par arrêté du 28 octobre 1931
Adresse : 5 rue de l'Ecole-de-Médecine

Type : Monuments historiques
Epoque : 17e siècle
Eléments protégés : amphithéâtre universitaire ; portique ; porte ; élévation ; toiture ; ROTONDE

Ancien bouillon Chartier, actuellement restaurant Le Vagenende

Histoire : Immeuble construit en 1885, peu après le prolongement du boulevard Saint-Germain. Le restaurant, un bouillon Chartier, est installé en rez-de-chaussée en 1902, puis repris par Rougeot qui le cède en 1920 à M. Vagenende. Qualité de son décor Art Nouveau datant de sa création.
Précisions : La façade et les salles avec leur décor : inscription par arrêté du 9 décembre 1983
Adresse : 142 boulevard Saint-Germain

Type : Monuments historiques
Epoque : 1er quart 20e siècle
Année de construction : 1902
Eléments protégés : salle à manger ; élévation ; décor intérieur

Ancien couvent des Carmes, actuellement Institut catholique de Paris

Ancien couvent des Carmes, actuellement Institut catholique de Paris
Ancien couvent des Carmes, actuellement Institut catholique de Paris
Histoire : Edouard Branly, inventeur du cohéreur à limaille, principal radioconducteur des appareils de réception de la télégraphie sans fil, avait établi son laboratoire dans un bâtiment construit en 1932 par son gendre, Paul Tournon, dans le jardin de l'Institut Catholique. Restent aujourd'hui le bureau du savant, avec une peinture murale réalisée par sa fille Elisabeth, la cage de Faraday partiellement tronquée, et une partie de l'ancien grand laboratoire. Au sous-sol, dans les anciens ateliers, sont encore visibles les piliers de béton armé ancrés au sol.
Précisions : Les façades et toitures ; la salle des Epées ; le cachot du général Hoche ; l'escalier donnant sur la façade sur le jardin et conduisant au premier étage ; la salle capitulaire ; la salle des novices ; la salle des inscriptions ou salle des Girondins ; les couloirs des différents étages (cad. 06 : 03 BG 65) : classement par arrêté du 13 décembre 1977 - La galerie du cloître ; le grand escalier avec sa rampe en fer forgé ; le réfectoire ; l'actuelle salle du Foyer International ; l'annexe de la salle des Novices ; les niveaux supérieurs de l'escalier donnant sur la façade sur jardin ; les cellules ; autres pièces et éléments interieurs non classés (cad. 06 : 03 BG 65) : inscription par arrêté du 13 décembre 1977 - Les parties suivantes de l'ancien laboratoire d'Edouard Branly à l'Institut catholique de Paris, 19, rue d'Assas : les façades et toitures du laboratoire construit par Paul Tournon ; l'ancien grand laboratoire transformé en musée ; l'entrée actuelle ; le bureau d'Edouard Branly; l'ancien laboratoire isolé à usage de cage de Faraday (cad. BG 102) : inscription par arrêté du 18 octobre 2004
Adresse : 19, 21 rue d'Assas ; 70 rue de Vaugirard

Type : Monuments historiques
Epoque : 17e siècle ; 2e quart 20e siècle
Année de construction : 1932
Eléments protégés : salle capitulaire ; prison ; cloître ; escalier ; couloir ; salle ; galerie ; réfectoire ; élévation ; rampe d'appui ; décor intérieur ; bureau
Auteur(s) : Tournon Paul (architecte)

Ancien grand Bouillon Chartier

Histoire : Restaurant de type "bouillon" appartenant en 1905 à la famille Chartier. En 1907, Camille Chartier fait aménager le restaurant par l'architecte J. -M. Bouvier, qui réalise un décor fortement inspiré par l'Art Nouveau, avec des panneaux de pâte de verre signé du décorateur Louis Trézel, de Levallois-Perret (92) . Longtemps à l'abandon, le restaurant a été entièrement réhabilité en 1996 pour des brasseurs belges. Les boiseries ont pris une couleur vert Java et l'établissement a pris le nom de "Bouillon Racine".
Précisions : La devanture et les décors intérieurs (cad. 06 : 02 AK 35) : classement par arrêté du 12 octobre 1995
Adresse : 3 rue Racine

Type : Monuments historiques
Epoque : 1er quart 20e siècle
Année de construction : 1907
Eléments protégés : devanture ; décor intérieur
Auteur(s) : BOUVIER J. -M. (architecte)TREZEL Louis (décorateur)

Ancien hôtel Feydeau de Montholon

Précisions : La façade principale, y compris son retour sur la rue Séguier et les toitures correspondantes : classement par arrêté du 31 janvier 1969 - Les façades sur rue et sur cour et les toitures correspondantes : inscription par arrêté du 31 janvier 1969
Adresse : 35 quai des Grands-Augustins ; 2 rue Séguier

Type : Monuments historiques
Epoque : 17e siècle
Eléments protégés : élévation

Ancien hôtel de Choiseul-Praslin, devenu immeuble de la Caisse Nationale d'Epargne, puis Musée Postal

Ancien hôtel de Choiseul-Praslin, devenu immeuble de la Caisse Nationale d\
Ancien hôtel de Choiseul-Praslin, devenu immeuble de la Caisse Nationale d'Epargne, puis Musée Postal
Précisions : Les façades sur cours : inscription par arrêté du 20 janvier 1926 - La toiture ; au rez-de-chaussée : le vestibule d'entrée, le salon d'axe de style Louis XV, la salle à manger néo-Louis XVI à décor pompéïen ; l'escalier et sa cage ; au premier étage : le salon d'axe néo-Louis XV, la pièce de style Première Renaissance, la chapelle néo-gothique (cad. BC 66) : inscription par arrêté du 4 décembre 2006
Adresse : 4, 6, 8 rue Saint-Romain

Type : Monuments historiques
Epoque : 2e quart 18e siècle ; 3e quart 19e siècle
Année de construction : 1732
Eléments protégés : vestibule ; salon ; décor intérieur ; escalier ; cage d'escalier ; chapelle
Auteur(s) : Gaubier Sulpice (architecte) ; Rouyer Eugène (architecte)

Ancien hôtel de Saint-Cyr

Histoire : Reconstruit en 1742, l'immeuble accueillait les logements temporaires des Demoiselles, le logement de l'intendant, des bureaux d'administration et des appartements loués à des particuliers. Le maître d'oeuvre pourrait être l'architecte Pierre Vigné de Vigny. Les deux escaliers des ailes latérales appartiennent à une construction plus ancienne, l'hôtel des charités dépendant de l'abbaye de Saint-Denis.
Précisions : L'ensemble des façades et toitures des bâtiments ; le passage cocher ; la cour pavée ; les trois escaliers et leurs cages (ainsi que les huisseries de la cage d'escalier datant du début du 17e siècle) (cad. AE 6) : inscription par arrêté du 29 novembre 2004
Adresse : 19 rue des Grands-Augustins

Type : Monuments historiques
Epoque : 1ère moitié 17e siècle ; 2e quart 18e siècle
Année de construction : 1742
Eléments protégés : élévation ; escalier ; cage d'escalier ; cour
Auteur(s) : Vigné de Vigny Pierre (architecte)

Ancien hôtel de Vendôme, actuellement Ecole Nationale Supérieure des Mines

Ancien hôtel de Vendôme, actuellement Ecole Nationale Supérieure des Mines
Ancien hôtel de Vendôme, actuellement Ecole Nationale Supérieure des Mines
Histoire : Ancien hôtel de Vendôme construit par Le Blond au début du 18e siècle ; agrandi au 19e siècle pour en faire un lieu d'enseignement et de recherche : première campagne par Duquesnoy de 1840 à 1852, puis agrandissememnt par Vallez entre 1861 et 1866.
Précisions : Ancien hôtel de Vendôme ; façades et toitures des adjonctions du 19e siècle (cad. 06 : 02 AO 2) : inscription par arrêté du 21 septembre 1994
Adresse : 60, 62 boulevard Saint-Michel

Type : Monuments historiques
Epoque : 1er quart 18e siècle ; 19e siècle
Auteur(s) : LE BLOND Alexandre Jean-Baptiste (architecte)DUQUESNOY (architecte)VALLEZ (architecte)

Ancien hôtel particulier

Ancien hôtel particulier
Ancien hôtel particulier
Précisions : Façades et toitures sur rues et sur cour du bâtiment principal ; première révolution de l'escalier avec sa cage (cad. 06 : 04 BM 86) : inscription par arrêté du 19 mai 1993
Adresse : 19 rue Bonaparte ; sans numéro rue Visconti

Type : Monuments historiques
Epoque : 2e moitié 17e siècle
Eléments protégés : élévation ; escalier

Ancien restaurant Rougeot, actuellement Bistrot de la Gare

Histoire : Restaurant (bouillon Chartier) installé en 1903 dans l'ancienne boutique d'un marchand d'huile ; décor réalisé à cette époque avec boiseries et miroirs dans le style Art Nouveau. Les revêtements en céramique, aux dessins floraux, ponctués de paysages de la France, sont signés par le céramiste Louis Trézel, de Levallois-Perret (92) . Le restaurant, repris en 1923 par Rougeot, ancien directeur du restaurant Vagenende (voir notice PA00088661) , est aujourd'hui le "Bistro de la gare".
Précisions : La salle avec son décor (cad. 06 : 03 AX 31) : inscription par arrêté du 16 juillet 1984
Adresse : 59 boulevard du Montparnasse

Type : Monuments historiques
Epoque : 1er quart 20e siècle
Année de construction : 1903
Eléments protégés : salle à manger ; décor intérieur
Auteur(s) : TREZEL Louis (décorateur)

Ancienne académie de chirurgie, actuellement Faculté de Médecine (Université Paris V-René Descartes)

Ancienne académie de chirurgie, actuellement Faculté de Médecine (Université Paris V-René Descartes)
Ancienne académie de chirurgie, actuellement Faculté de Médecine (Université Paris V-René Descartes)
Histoire : Construction des bâtiments sur ordre de Louis XV, entre 1769 et 1774, sous la direction de l'architecte Jacques Gondoin. Ces travaux, fortement influencés par l'Antiquité grecque, comprennent le corps central avec la façade principale néo-classique, rue de l'Ecole-de-Médecine, la cour d'honneur intérieure, le grand amphithéâtre et la salle du Conseil. Locaux devenus trop exigus à la fin du 19e siècle : agrandissement entre 1878 et 1905 par l'architecte Ginain. La faculté de Médecine accueille dans ses locaux le musée d'histoire de la Médecine.
Précisions : Ancienne académie, à l'exception des parties classées (cad. AF 61) : inscription par arrêté du 13 février 1995 - Bâtiments élevés par Jacques Gondoin (cad. AF 61) : classement par arrêté du 8 avril 1998
Adresse : 12 rue de l'Ecole-de-Médecine ; place Henri-Mondor ; 83-85 boulevard Saint-Germain

Type : Monuments historiques
Epoque : 3e quart 18e siècle ; 4e quart 19e siècle ; 1er quart 20e siècle
Année de construction : 1769 ; 1878
Auteur(s) : GONDOIN Jacques, ou : GONDOUIN Jacques (architecte)GINAIN Léon (architecte)

Ancienne piscine Lutetia

Précisions : L'ancienne piscine en totalité (cad. BH 3) : inscription par arrêté du 5 décembre 2005
Adresse : 17 rue de Sèvres

Type : Monuments historiques
Epoque : 2e quart 20e siècle
Année de construction : 1935
Auteur(s) : Béguet Lucien (architecte)

Boucherie (ancienne)

Boucherie (ancienne)
Boucherie (ancienne)
Précisions : Devanture : inscription par arrêté du 23 mai 1984
Adresse : 62 rue de Vaugirard

Type : Monuments historiques
Epoque : 19e siècle
Année de construction : 1911
Eléments protégés : boucherie ; devanture ; élévation

Boutiques (ensemble de boutiques à coffrages de bois)

Précisions : Devantures : inscription par arrêté du 23 mai 1984
Adresse : 13 rue du Cherche-Midi

Type : Monuments historiques
Epoque : 3e quart 19e siècle
Eléments protégés : devanture ; élévation

Brasserie Lipp

Brasserie Lipp
Brasserie Lipp
Histoire : Brasserie dite des Bords du Rhin créée vers 1880 par un Alsacien nommé Léonard Lipp. La devanture daterait de cette époque, tandis que le décor intérieur est conçu, en partie, au début du 20e siècle. Réalisés par le céramiste Léon Fargue, les panneaux représentent des plantes exotiques (bananiers, cactées, palmiers, bambous. . . ) , dessinées avec une précision de botaniste. L'établissement est racheté par Marcellin Cazes, en 1920, et inauguré en 1926 sous son nom actuel. La seconde salle est construite en 1925 par l'architecte Léon Madeline et décorée avec des mosaïques reproduisant les panneaux de la salle originelle. Les plafonds sont peints de scènes africaines, dues au peintre Charley Garry. Création de la "terrasse fermée" en 1947. La brasserie a une place importante dans la vie littéraire et politique de la capitale.
Précisions : La devanture sur les deux niveaux et les décors intérieurs du rez-de-chaussée (cad. 06 : 04 BI 51) : inscription par arrêté du 26 mai 1989
Adresse : 151 boulevard Saint-Germain

Type : Monuments historiques
Epoque : 4e quart 19e siècle ; 1er quart 20e siècle
Année de construction : 1880 ; 1900 ; 1925
Eléments protégés : devanture ; élévation ; décor intérieur
Auteur(s) : MADELINE L. (maître de l'oeuvre)

Café La Palette

Histoire : Café comportant deux salles, la première décorée de toiles et de palettes offertes par des clients-artistes, la deuxième ornée de six panneaux de céramique montrant la vie du café au cours des années 30 ou 40.
Précisions : La devanture et l'intérieur de la deuxième salle : inscription par arrêté du 23 mai 1984
Adresse : 43 rue de Seine ; 18 rue Jacques-Callot

Type : Monuments historiques
Epoque : 2e quart 20e siècle
Année de construction : 1930 ; 1940
Eléments protégés : devanture ; élévation ; décor intérieur

Café Le Procope (ancien)

Café Le Procope (ancien)
Café Le Procope (ancien)
Précisions : Façade sur rue avec ses balcons en fer forgé ; toiture correspondante : inscription par arrêté du 20 janvier 1962
Adresse : 13 rue de l'Ancienne-Comédie

Type : Monuments historiques
Epoque : 18e siècle
Eléments protégés : balcon ; élévation ; toiture


© Base MERIMEE - Etat Français - Batîments classés monuments historiques