France   |    
Blason et armoiries de Pargny-sur-Saulx

Pargny-sur-Saulx

Marne

Champagne-Ardenne

Donnez votre avis   Ajouter une photo Ajouter une adresse »


Pargny-sur-Saulx

Monuments historiques et bâtiments protégés de Pargny-sur-Saulx

Eglise

Eglise
Eglise
Précisions : Choeur et transept : classement par arrêté du 10 décembre 1915

Type : Monuments historiques
Epoque : 13e siècle ; 14e siècle
Eléments protégés : choeur ; transept

Minoterie Barotte et Cie, puis tréfilerie, puis usine de produits chimiques, puis centrale hydroélectrique.

Histoire : Huot Frerson fait construire un moulin en 1844 sur la rivière de la Saulx. A la fin du 19e siècle, il s'agit d'une minoterie exploitée par Barotte et Cie. Détruite pendant la Première Guerre mondiale, elle est reconstruite vers 1920. Une tréfilerie y est signalée en 1928, puis une fabrique traitant la monazite à partir de 1933, sous la direction de Tricot. On y produit des pierres à briquet vers 1965 et le site fournit actuellement du courant à E.D.F.La minoterie est mue à la fin du 19e siècle par deux moteurs hydrauliques dont la puissance totalise 110 chevaux. La monazite, terre contenant du cérium et du thorium, était traitée afin de fabriquer des pierres à briquet qui consistaient en un alliage de fer et de cérium.Une turbine hydraulique est actuellement en place.
Adresse : 5 rue Basse

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 2e quart 19e siècle ; 1er quart 20e siècle
Année de construction : 1844
Auteur(s) : maître d'oeuvre inconnu

Monument aux morts de la guerre 1914-1918

Histoire : Le conseil municipal accepte les plans, devis et projets de Georges Veilliard le 4 décembre 1926. Le coût du monument, en pierre d'Euville, est de 25.000 francs. En 1928, la commune fait poser un entourage par Henri Schollhammer.

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 2e quart 20e siècle
Auteur(s) : Veilliard Georges et Bénad (entrepreneur)Schollhammer Henri (entrepreneur)Person (architecte)

Tuilerie Huot-Frerson, puis Simonnet, puis Huguenot-Fénal.

Histoire : Huot Frerson établit une tuilerie au Mont de Cerf en 1858. Celle-ci est détruite lors de la Première Guerre mondiale et reconstruite en 1920 avec une cité ouvrière par Simonnet. Vers le milieu du siècle elle devient la propriété d'Huguenot Fénal, qui l'exploite jusque vers 1970. Une usine moderne est alors édifiée sur un site voisin, les anciens bâtiments servant de hangars.

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 3e quart 19e siècle (détruit) ; 1er quart 20e siècle
Année de construction : 1858 ; 1920
Auteur(s) : maître d'oeuvre inconnu

Tuilerie et briqueterie Simonnet, puis maison.

Histoire : Installée à l'emplacement d'une tuilerie signalée en 1838, la tuilerie briqueterie Simonnet prend de l'extension dans la 2e moitié du 19e siècle, avant d'être démolie lors de la Première Guerre mondiale. Reconstruite vers 1920, elle est à nouveau détruite après sa fermeture vers 1970. Il n'en subsiste que les bureaux.
Adresse : 2bis avenue de la Marne

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 2e quart 19e siècle ; 1er quart 20e siècle
Auteur(s) : maître d'oeuvre inconnu

Usine de céramique Gilardoni, actuellement tuilerie Huguenot Fénal.

Histoire : Gilardoni, inventeur de la tuile mécanique à emboîtement en 1841, installe une usine de céramique à Pargny-sur-Saulx à la suite de la guerre de 1870. Entièrement rasés pendant la Première Guerre mondiale, les bâtiments sont reconstruits vers 1920. La tuilerie Huguenot Fénal (IA51000277) a succédé à l'entreprise Gilardoni il y a une vingtaine d'années.Présence d'une machine à mouler les tuiles, provenant des anciens ateliers marseillais Gilardoni, et d'un musée de la tuile dans l'enceinte de l'usine.

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 3e quart 19e siècle (détruit) ; 1er quart 20e siècle
Auteur(s) : maître d'oeuvre inconnu


© Base MERIMEE - Etat Français - Batîments classés monuments historiques