France   |    
Blason et armoiries de Neuville

Neuville

Puy-de-Dôme

Auvergne

Donnez votre avis   Ajouter une photo Ajouter une adresse »


Neuville

Monuments historiques et bâtiments protégés de Neuville

Château

Histoire : Un bâtiment existe aux Moulins dans le dernier quart du 16e siècle, mais aucun vestige de cette époque ne semble avoir été conservé ; le bâtiment actuel date probablement de la 1ère moitié du 19e siècle ; après cette date, passe de la famille Théallier à la famille de Chamerlat qui le transforme, dans la 2e moitié du 19e siècle : ajout en particulier des trois petites tourelles d'angle et de l'étage de comble, construction des écuries et du bâtiment agricole attenant, à l'est du bâtiment principal, et aménagement d'une chapelle dans l'angle sud-est du logis ; après 1834 également, mais à une date indéterminée, des bâtiments figurant sur l'ancien plan cadastral sont détruits : il s'agit vraisemblablement de dépendances agricoles, au sud et au nord du château, et d'un premier logis de ferme qui était accolé à la ferme actuelle située au nord du château

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 1ère moitié 19e siècle (?)
Auteur(s) : maître d'oeuvre inconnu

Château

Histoire : Fief du Cheix connu dès le 14e siècle, qui appartenait à la famille de Mascon ; château construit sans doute à cette époque ; importants réaménagements au 17e siècle (escalier, ouvertures, toiture) mais a conservé son organisation générale : quatre corps de bâtiments assemblés autour d'une cour rectangulaire et flanqués à chaque angle par une tour ronde, le tout sans doute entouré d'eau, comme en témoigne la pièce d'eau à l'ouest ; l'aménagement d'une chapelle dans l'angle sud-est, signalée dans une visite pastorale de 1774, date très probablement de cette même campagne de travaux du 17e siècle ; à la Révolution, les quatre tours sont considérées comme signe de la féodalité à abattre, mais elles ne seront pas détruites ; c'est peut-être à partir de cette époque que le château est laissé à l'abandon : il est en tout cas à l'état de ruine dans la 2e moitié du 20e siècle, lorsque les propriétaires actuels décident de le restaurer ; le corps de bâtiment à l'est, en particulier, a été entièrement reconstruit ; utilisation pour la restauration de remplois provenant de Clermont Ferrand et des environs : encadrements d'ouvertures en andésite ; la ferme du château située au sud, de l'autre côté de l'allée d'entrée, date peut-être du 17e siècle

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 14e siècle (?) ; 17e siècle (?)
Auteur(s) : maître d'oeuvre inconnu

Château de Cheix

Histoire : Le château a conservé sa structure médiévale remontant au 14e ou 15e siècle : quatre tours d'angle reliées par des corps de logis disposés autour d'une cour intérieure. A l'époque moderne, l'édifice connut d'importantes campagnes de rénovation qui en firent un logis résidentiel doté de détails architecturaux intéressants et de décors intérieurs remarquables (plafonds à solives, décor peint, salon Rocaille du 18e...). L'ensemble peint de la galerie sud s'inspire pour partie d'un cycle de gravures du peintre flamand Martin de Vos sur un thème allégorique à connotation religieuse et morale (vices et vertus).
Précisions : Le château en totalité, y compris les douves et les intérieurs avec leurs décors (cad. ZH 16) : inscription par arrêté du 28 décembre 2006

Type : Monuments historiques
Epoque : 14e siècle ; 15e siècle ; 17e siècle
Eléments protégés : décor intérieur ; douves ; galerie

Croix Monumentales

Histoire : La majorité des croix de la commune de Neuville est constituée de croix de séries en fonte du 19e siècle ; dates portées : 1786, 1888 ; les autres sont en arkose, en particulier la croix monumentale du cimetière, qui date probablement du 14e ou du 15e siècle

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 14e siècle, 15e siècle (?) ; 18e siècle ; 19e siècle

Croix de Cimetière

Histoire : Croix du cimetière du village de Neuville, en arkose, datant peut-être du 15e siècle ; se trouvait apparemment dans l'ancien cimetière, autour de l'église, avec une autre croix monumentale non identifiée ; sans doute déplacée lors de l'implantation du nouveau cimetière, à l'ouest du village, en 1891

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 15e siècle (?)
Auteur(s) : maître d'oeuvre inconnu

Eglise Paroissiale Saint-Symphorien

Histoire : Eglise paroissiale dont la nef et les deux bas-côtés, hauts et étroits, datent vraisemblablement du 11e ou du 12e siècle ; le transept, forme de deux chapelles au nord et au sud, et le choeur sont de construction plus tardive, sans doute 14e ou 15e siècle ; c'est peut-être à cette même époque que la grosse tour sud-ouest, abritant actuellement l'escalier d'accès au clocher, a été ajoutée à l'édifice d'origine comme élément de fortification ; pendant la révolution, l'église sert de maison commune ; vers 1830, des réparations urgentes envisagées ont sans doute été réalisées : reprise des fondations et de la voûte qui menacent de céder, réfection de la toiture et du pavage ; en 1887, restauration de la charpente du clocher

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 11e siècle, 12e siècle (?) ; 14e siècle, 15e siècle (?)

Eglise Saint-Symphorien

Eglise Saint-Symphorien
Eglise Saint-Symphorien
Histoire : Un des rares exemples d'édifice roman primitif auvergnat (nef romane, choeur gothique). La nef et les bas-côtés sont très étroits et offrent des caractères propres à l'art roman auvergnat à ses débuts : importance des surfaces murales, absence de chapiteaux et de décor sculpté. Clocher ajouré de baies géminées en plein cintre, typique des églises de Livradois.
Précisions : Eglise (cad. ZK 170) : classement par arrêté du 1er février 1996

Type : Monuments historiques
Epoque : 12e siècle

Ferme

Histoire : Ferme constituée à l'origine par une maison bloc en hauteur, construite probablement au 18e siècle ou au début du 19e siècle, avant 1834 ; complétée en 1904, selon une source orale, par un nouveau logis indépendant du premier édifice

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 18e siècle, 1ère moitié 19e siècle (?) ; 1er quart 20e siècle
Année de construction : 1904
Auteur(s) : maître d'oeuvre inconnu

Maisons, Fermes

Histoire : Maisons et fermes construites en moellons d'arkose, souvent avec enduit, ou en pisé sur solin de moellons d'arkose ; édifiées en majorité entre la 2e moitié du 18e siècle et la fin du 19e siècle ; dates portées : 1785, 1793, 1840, 1859, 1871, 1886

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 18e siècle ; 19e siècle

Présentation de la commune de Neuville


Type : Inventaire général du patrimoine culturel


© Base MERIMEE - Etat Français - Batîments classés monuments historiques