France   |    
Blason et armoiries de Morvillars

Morvillars

Territoire de Belfort

Franche-Comté

Donnez votre avis   Ajouter une photo Ajouter une adresse »


Morvillars

Monuments historiques et bâtiments protégés de Morvillars

Cité ouvrière du Pâquis

cité ouvrière du Pâquis
cité ouvrière du Pâquis
Histoire : Construite par la société Viellard-Migeon et Cie, la cité du Pâquis est composée de sept logements collectifs ouvriers, construits à la fin du 19e et au début du 20e siècle. La maison située aux n°2 et 4 de la rue est achevée en 1879. Les autres ont été bâties entre 1890 et 1910. Deux d'entre elles portent la date 1898 et une autre la date 1905.Existence d'un fonds d'archives privées.
Adresse : 2 à 11 rue du Pâquis

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 4e quart 19e siècle ; 1er quart 20e siècle
Année de construction : 1898 ; 1905
Auteur(s) : maître d'oeuvre inconnu

Demeure d'industriel dite château André Viellard

demeure d\
demeure d'industriel dite château André Viellard
Histoire : Cette demeure a été édifiée dans la première moitié du 20e siècle (peut-être en 1932 ?) pour Léon, fils d'Albert Viellard. Ce fut en fait André, frère de Léon, qui l'habita. Elle est toujours occupée par la veuve d'André Viellard.Existence d'un fonds d'archives privées.
Adresse : 9 rue des Forges

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 1ère moitié 20e siècle
Auteur(s) : maître d'oeuvre inconnu

Demeure d'industriel dite château Armand Viellard

demeure d\
demeure d'industriel dite château Armand Viellard
Histoire : Cette demeure a été édifiée vers 1872-1878 pour Armand, fils de Juvénal Viellard, et augmentée d'un étage en 1899-1900 par l'architecte belfortain Fleury de la Hussinière, d'après des plans datés 1899. Un bâtiment abritant les écuries, deux logements (et la buanderie ?) a été construit vers 1880. Le château a servi d'hôpital pendant la Première Guerre mondiale. Il a ensuite été habité par Louis, fils d'Armand. L'ensemble du site (parc et château) a été acquis par la commune en 1960. La château a d'abord abrité un CES ; il sert aujourd'hui de maison des associations. Le parc a été beaucoup modifié, notamment en raison de la construction d'un collège, d'une école primaire, d'ateliers municipaux et d'équipements sportifs et culturels.Existence d'un fonds d'archives privées.
Adresse : 7 à 11, 15 rue du Stade Henri Monnier

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 4e quart 19e siècle ; limite 19e siècle 20e siècle
Auteur(s) : Fleury de la Hussinière (architecte)

Demeure d'industriel dite château Jean Maître

demeure d\
demeure d'industriel dite château Jean Maître
Histoire : Cette demeure aurait été construite d'après des plans - datés 1897 - de l'architecte belfortain Fleury de la Hussinière. Elle porte le nom de Jean Maître, époux de Marie Viellard et gendre de Léon Viellard. La conciergerie a été bâtie au tout début du 20e siècle. Propriété par héritage d'Yves Potiron de Boisfleury, le château a été vendu vers 1994 à la société Viellard-Migeon et Cie. Il est actuellement loué en appartements.Existence d'un fonds d'archives privées.
Adresse : 11 rue des Forges

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 4e quart 19e siècle ; 1er quart 20e siècle
Auteur(s) : Fleury de la Hussinière (architecte)

Demeure d'industriel dite château Léon Viellard

demeure d\
demeure d'industriel dite château Léon Viellard
Histoire : Achevée de construire en 1879, cette demeure serait l'oeuvre de l'architecte parisien Robert Saglio, pour Léon, fils de Juvénal Viellard. L'écurie et les logements du cocher et du jardinier sont achevés en 1880. Peu avant 1900, une orangerie est édifiée de l'autre côté de la rue des Forges. Un corps de bâtiment couvert d'une terrasse est ajouté à la demeure au début du siècle (1905 ?) . Celle-ci a été habitée par Albert (fils de Léon) , qui la légua à son fils Léon. Elle appartient aujourd'hui à Colette Viellard-Bodin et à Guy Viellard, et abrite une partie des bureaux de la société VMC.Existence d'un fonds d'archives privées.
Adresse : 6, 7 rue des Forges

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 4e quart 19e siècle ; 1er quart 20e siècle
Auteur(s) : Saglio Robert (architecte)

Demeure d'industriel dite château des Tourelles

demeure d\
demeure d'industriel dite château des Tourelles
Histoire : Cette demeure a été construite de 1904 à 1906 pour Ernest de Fontaines et son épouse Hélène Viellard (fille d'Armand et petite-fille de Juvénal) . Les plans sont signés de l'architecte Georges Hennequin et datés 1903. Sont également édifiées dans la première décennie du 20e siècle une conciergerie (logement du jardinier) , une remise, une maison du chauffeur (?) et une machine élévatoire pour les aménagements hydrauliques du parc. Celui-ci aurait été créé, ou remanié en 1911-1912, par un paysagiste nommé Séjourné. Le château est acheté en 1964 par la Chambre de Commerce et d'Industrie du Territoire de Belfort : s'y succèdent écoles et centres de formation jusqu'en 1997. A cette date, le château est vendu à un particulier, qui y réside, à l'exception du sous-sol qui accueille un restaurant. Le pavillon de chasse et la conciergerie sont loués.Existence d'un fonds d'archives privées.

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 1er quart 20e siècle
Année de construction : 1904
Auteur(s) : Georges Hennequin (architecte)

Usine de petite métallurgie (usine d'hameçons VMC Pêche)

usine de petite métallurgie (usine d\
usine de petite métallurgie (usine d'hameçons VMC Pêche)
Histoire : En 1844, au moment de la restructuration des forges dites de Morvillars, à Méziré (90) , la société Migeon Dominé (future société Viellard-Migeon et Cie) aménage une fabrique de vis à bois dans le moulin de Morvillars. La matrice cadastrale mentionne la démolition du moulin en 1865 et la construction de la fabrique de vis en 1866. Si l'édification d'un bâtiment d'électricité est mentionnée peu avant 1899, l'usine est entièrement reconstruite en 1905-1906. Elle s'oriente à partir de 1910 vers la production d'hameçons, pour laquelle une société propre est fondée en 1938. Deux logements ouvriers, situés au n°7 rue de la Fontaine et aux n°14 et 16 rue Charles de Gaulle, ont été édifiés en 1899 et 1906 (dates portées) . En 1958, la production mensuelle atteint 10 millions d'hameçons. En difficulté pendant la décennie 1960, l'usine est redressée à partir de 1971 sous l'impulsion de Christophe Viellard. La société décide de se positionner sur le marché de l'hameçon triple, modernise son parc de machines et fait construire un atelier de finition en 1978 et un bureau d'études, prolongé d'un atelier de fabrication de trempe, en 1990. L'usine VMC Pêche est aujourd'hui le 3e fabricant mondial d'hameçons (le premier pour les hameçons triples) avec une production mensuelle de 40 à 50 millions de pièces, en acier ou inox, allant de la taille 30 à 16/0.Une usine à gaz pour l'éclairage des ateliers est construite en 1862, et une machine à vapeur de 30 ch et une turbine installées en 1863. Présence de 33 machines à emboutir les têtes à partir du fil coupé, de trois machines à emboutir et de 15 balanciers pour travail à chaud en 1907.125 personnes en 1960, 70 vers 1970, 130 en 2000.Existence d'un fonds d'archives privées.
Adresse : 12 rue Charles de Gaulle

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 3e quart 19e siècle (détruit) ; 4e quart 19e siècle ; 1er quart 20e siècle ; 4e quart 20e siècle
Année de construction : 1899 ; 1905 ; 1978 ; 1990
Auteur(s) : maître d'oeuvre inconnu

école primaire

école primaire
école primaire
Histoire : L'école a été construite par la société Viellard-Migeon et Cie à la fin du 19e siècle, peut-être vers 1885. Deux autres bâtiments ont été construits contre la façade postérieure ; l'un d'eux accueillait une salle de spectacle et la chaufferie. L'école abritait un logement et trois classes ; elle a reçu des élèves jusqu'en 1969.Existence d'un fonds d'archives privées.
Adresse : 1 rue des Forges

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 4e quart 19e siècle
Auteur(s) : maître d'oeuvre inconnu

école primaire des Forges

école primaire des Forges
école primaire des Forges
Histoire : L'école libre de garçons a été construite vers 1895 par la société Viellard-Migeon et Cie. Elle a reçu des élèves jusque dans le milieu des années 1980.Existence d'un fonds d'archives privées.
Adresse : rue du Canal

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 2e moitié 19e siècle
Auteur(s) : maître d'oeuvre inconnu


© Base MERIMEE - Etat Français - Batîments classés monuments historiques