France   |    
Blason et armoiries de Montbéliard

Montbéliard

Doubs

Franche-Comté

Donnez votre avis   Ajouter une photo Ajouter une adresse »


Montbéliard

Monuments historiques et bâtiments protégés de Montbéliard

Halle

halle
halle
Histoire : Halle en bois mentionnée en 1301 ; propriété du prince qui la fit reconstruire au 16e siècle pour abriter le marché, les réserves de grains, la douane et le conseil gouvernemental dit régence ; commencée en 1536 par l'aile principale ; 1551 présentation d'un projet : pour bâtir l'" aultre moitié de l'asle " ; aile orientale en cours d'édification en 1565 (porte cette date sur la clef d'arc d'une porte intérieure) et 1568 ; de 1582 à 1583, établissement de la douane à l'extrémité nord de cette aile ; 1591, 1592, installation d'une fontaine qui ne sera jamais achevée par Hans Reichardt, maître fontainier wurtembergeois ; 1618 projet pour l'aile septentrionale par l'ingénieur Claude Flamand ; de 1624 à 1628, établit le grenier à grains (éminage) qui occupe l'aile ouest (grille d'une arcade sur la cour porte la date 1626 avec initiales IC) et amorce l'aile nord mais celle-ci ne sera jamais construite ; une rangée de maisons fermera la cour de ce côté par la suite ; 18e siècle, réparations et réaménagement intérieur (plafonds) ; 1875, 1876, démolition des boutiques en appentis appuyés au bâtiment dès le 16e siècle et installation de magasins au rez-de-chaussée de l'aile principale, construction d'un grand escalier dans l'aile ouest par l'architecte Luc Wetzel ; probablement de la même époque, projet non réalisé de réfection de la façade par l'architecte Charles Surleau ; courant 19e siècle, toutes les ouvertures donnant sur la cour sont refaites et démolition d'une partie des maisons fermant la cour au sud ; 1905, 1909, travaux de transformation par l'architecte Jules Adolphe Pelletier : construction d'un second escalier dans l'aile ouest, percement de toutes les fenêtres du rez-de-chaussée de l'aile est donnant sur la place Dorian, y compris celle en plein-cintre de l'escalier
Adresse : place Denfert-Rochereau

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 16e siècle ; 1ère moitié 17e siècle ; 19e siècle ; 1er quart 20e siècle
Année de construction : 1565 ; 1626
Auteur(s) : Flamand Claude (ingénieur)Pelletier Jules Adolphe (architecte)Wetzel Luc (architecte)

Halle de boucher

halle de boucher
halle de boucher
Histoire : Halle pour l'abattage et la vente de la viande, reconstruite à l'emplacement de l'ancienné en 1610, 1611 par l'ingénieur Claude flamand ; détruite à la fin du 19e siècle
Adresse : rue Viette

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 1er quart 17e siècle
Auteur(s) : Flamand Claude (ingénieur)

Hôpital

hôpital
hôpital
Histoire : Un 1er hôpital a été fondé peu avant 1248 par le comte Thierry III, à l'extérieur des murs de la ville, au delà du pré d'Aiguillon ; 1450, concédé à la ville par le comte Louis, bâtiments alors ruines à la suite des guerres ; établi à son emplacement actuel probablement des 1490 ; en 1562, mention d'une église de l'hôpital ; agrandi par l'achat de la parcelle de droite et reconstruit par le charpentier Pierre David Curie, jouant ici le rôle d'architecte et d'entrepreneur, de 1759 à 1760 construction du bâtiment sur la rue de la Schliffe, de 1761 à 1762 de celui sur la rue du Château (date 1761 dans un fronton au-dessus de la porte d'entrée) et de la galerie orientale ; en 1754, édification de la galerie de liaison occidentale ; agrandi en 1850 par l'achat de la maison mitoyenne de gauche, ancien hôtel de voyageurs du Lion d'Or, alors démolie et remplacée entre 1852 et 1859 par le bâtiment des bains ; hôpital désaffecté en 1897 ; 1902 démolition du bâtiment sur la rue de la Schliffe et doublement en surface de l'ancien bâtiment des bains ; galerie de liaison modifiée et agrandie au 20e siècle
Adresse : 1 rue du Château

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 4e quart 15e siècle (détruit) ; 3e quart 18e siècle ; 19e siècle ; 1er quart 20e siècle
Année de construction : 1761 ; 1763
Auteur(s) : Curie Pierre David (charpentier)

Hôtel

hôtel
hôtel
Histoire : Un hôtel existait en 1715, 1718 sur cet emplacement ; entièrement reconstruit en 1751 (portait cette date sur le portail d'entrée) pour David Nicolas Rossel, procureur général ; bâtiment des communs surélevé d'un étage au 19e siècle (après 1823) ; en 1853, établissement de devantures sur la façade principale par l'architecte Jean Frédéric Fallot pour Bainier Lods, commerçant ; entre les deux dernières guerres, portail d'entrée déplacé dans le jardin du musée historique du vieux Montbéliard ; depuis la dernière guerre, démolition des communs, de l'aile sur la rue Georges Clemenceau et de deux travées de la façade principale
Adresse : 11 rue des Febvres

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 3e quart 18e siècle ; 19e siècle
Année de construction : 1751
Auteur(s) : Fallot Jean Frédéric (architecte)

Hôtel Bernard Fallot

hôtel Bernard Fallot
hôtel Bernard Fallot
Histoire : Sur cet emplacement existaient 2 petites maisons et le cabaret de l'hôtel de ville ; ce dernier fut détruit en 1785 et remplacé au début du 19e siècle par une maison édifiée pour Pierre Frédéric Fallot ; son gendre, Charles Bernard Fallot, officier retraité, la fit raser avec les 2 petites demeures en 1836 pour construire à leur place un hôtel dont les travaux furent dirigés par Paulet ; agrandi d'une travée côté rue de l'Hôtel de ville dans la 2e moitié du 19e siècle ; entièrement démoli en 1982 et réédifié de 1983 à 1985 sur un plan différent, mais avec façade à l'identique sur la place Saint-Martin
Adresse : 10 place Saint-Martin

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 19e siècle (détruit) ; 4e quart 20e siècle

Hôtel Rossel

hôtel Rossel
hôtel Rossel
Histoire : Hôtel construit en 1772 et 1773 par Pierre-Louis-Philippe de la Guêpière, pour Georges David Rossel, avocat, expert financier et conseiller de régence, à l'emplacement de plusieurs maisons ; décor en plâtre du plafond du grand salon exécuté en 1773 par un des Marca ; poêle du grand salon réalisé à la même date par Jacob Frey ; aile droite sur la cour surmontée d'un étage au 19e siècle ; jardin transformé en square public au 20e siècle ; dans ce jardin ont été placés deux portails : l'un provenant d'un hôtel situé 11 rue des Febvres (voir ce dossier) , l'autre d'une maison rue du Château (actuelle parcelle BW 73)
Adresse : 8 place Saint-Martin

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 3e quart 18e siècle
Auteur(s) : La Guepière Pierre Louis Philippe de (architecte)

Hôtel Virod

hôtel Virod
hôtel Virod
Histoire : Hôtel appartenant à la fin du 15e siècle à Jean de Velotte ; il passa autour de 1500 à la famille Virod qui le fit reconstruire en 1585 ?, date reportée sur le bâtiment actuel ; vendu aux Florimont en 1672 ; au 19e siècle, transformation des ouvertures de la façade sur la place A. Thomas et aliénation du jardin et d'une partie du verger pour construire la gendarmerie ; en 1907, date portée, installation du grand café pour Albert Gélin et travaux probablement par Eugène Reess : on détruisit le pavillon donnant sur la place à. Thomas pour édifier, à son emplacement et à celui d'une petite cour, un bâtiment en rez-de-chaussée ; dans les années 1920, 1930, démolition et reconstruction totale de l'intérieur, seule la tour d'escalier est conservée, pour y aménager un hôtel de voyageurs avec restaurant ; grand café remplacé récemment par une banque, son décor intérieur fut alors détruit
Adresse : 4, 2 rue de Velotte ; 27 bis place Albert Thomas

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 4e quart 16e siècle (?) ; 19e siècle ; 1er quart 20e siècle ; 2e quart 20e siècle
Année de construction : 1585 ; 1907
Auteur(s) : Reess Eugène (architecte)

Hôtel de Franquemont

hôtel de Franquemont
hôtel de Franquemont
Histoire : Hôtel totalement rebâti au milieu du 16e siècle pour la famille de Franquemont qui le posséda de 1397 à 1580 : tour d'escalier portant la date 1559 sur le couronnement de la porte à côté d'armoiries bûchées ; l'aile de droite a été remaniée au 18e siècle ; et celle de gauche surélevée d'un étage au 20e siècle ; les ouvertures du corps de bâtiment principal ont été remaniées à une date inconnue ; aménagement intérieur de ce corps, en particulier grand escalier, refait dans la 1ère moitié du 19e siècle ; clôture de la cour au 19e siècle
Adresse : 42 rue de Belfort

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : milieu 16e siècle ; 1ère moitié 17e siècle ; 18e siècle ; 19e siècle
Année de construction : 1559
Auteur(s) : maître d'oeuvre inconnu

Hôtel de Sponeck

hôtel de Sponeck
hôtel de Sponeck
Histoire : Hôtel construit en 1719 à l'emplacement de deux grandes maisons pour Jean Rodolphe, comte de Sponeck, beau-frère du prince Léopold Eberhard, puis loué à Guillaume Eberhard de Faber, conseiller du prince, qui y fit des réparations avant de l'acheter le 10 février 1755 ; de 1755 à 1758, crée le jardin par une série de onze achats de cours et maisons mitoyennes ; vendu à la ville le 13 septembre 1767 ; restauration intérieure en 1769, 1770 et 1772 ; dans le courant du 19e siècle, démontage et remontage du grand escalier après réduction de la cage, transformation de la partie haute du 2e escalier ; grille du portail donnant sur la place Saint-Martin portant les initiales M.R. des Rossel Marti qui l'habitèrent à partir de 1877
Adresse : 54 rue Georges Clémenceau ; 35 place Saint-Martin

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 1er quart 18e siècle ; 3e quart 18e siècle

Hôtel de l'Intendance, prison

hôtel de l\
hôtel de l'Intendance, prison
Histoire : Hôtel existant déjà en 1538 puisque le plafond d'une salle du corps de bâtiment sur rue portait cette date, accompagnée d'une inscription allemande ; partie droite du corps de logis sur cour et galerie de liaison avec pavillon d'escalier construits en 1604 (porte la date au-dessus d'une porte) ; corps de bâtiment sur rue remanié au 18e siècle : fenêtres sur cour et aménagement intérieur ; acquis par le département le 17 avril 1835 et transformé aussitôt après : rétrécissement de la parcelle jusque dans l'alignement du corps de bâtiment sur rue pour élargir la rue de l'Hôtel de Ville, division en deux parties, corps sur rue devient gendarmerie, corps sur cour presque totalement reconstruit par Frédéric Morel-Macler pour servir de prison ; en 1841, projet non exécuté de reconstruction de la prison par le même architecte ; autour de 1870 après édification de la nouvelle prison au môle, ancien bâtiment affecté à la gendarmerie ; fin 19e siècle, départ de la gendarmerie et construction d'un immeuble à l'emplacement du corps sur rue ; ne subsistent de l'hôtel que la galerie de liaison avec pavillon d'escalier et des vestiges du corps de bâtiment sur cour
Adresse : 11 rue Cuvier ; 2 rue de l'Hôtel de Ville

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 2e quart 16e siècle (détruit) ; 1er quart 17e siècle ; 18e siècle (détruit) ; 2e quart 19e siècle
Année de construction : 1538 ; 1604
Auteur(s) : Morel-Macler Pierre Frédéric (architecte)

Hôtel de la Croix d'Or

hôtel de la Croix d\
hôtel de la Croix d'Or
Histoire : Hôtel construit de 1619 à 1625 : porte ces dates sur les colonnes soutenant la galerie appuyée contre la façade arrière ; appartenait au prince en 1654, année où il le vendit ; mentionné pour la première fois comme auberge en 1662 et le resta jusqu'en 1730 ; devint ensuite la demeure d'un riche marchand, Pierre Joseph Beurnier ; en conséquence de son testament de 1769 fut transformé en hospice de Charité en 1770 ; grand escalier reconstruit peu après : date 177 ? sur une colonne de la cage
Adresse : 5 rue de la Sous-Préfecture

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 1er quart 17e siècle ; 2e quart 17e siècle
Année de construction : 1619 ; 1625

Hôtel de ville

hôtel de ville
hôtel de ville
Histoire : Hôtel de ville mentionné en 1398 ; 1476 adjonction d'un petit bâtiment ; 1488 à 1490 reconstruction de l'édifice d'après certains auteurs ; 1562 tour haussée de 18 pieds ; 1523 agrandi par achat d'un cabaret ; 1771, 1772 l'architecte Pierre-Louis-Philippe de la Guêpière esquisse un projet de reconstruction ; 1776 projet repris et simplifié par l'inspecteur des bâtiments du prince Georges Louis Morel et démolition de l'ancien hôtel de ville par l'entrepreneur Jean Léonard Brand ; le 23 mai 1776, pose de la première pierre, 13 mai 1778, inauguration : entrepreneur de la construction Claude Jannin et son fils Prothade, de Vesoul, charpentier Georges Curie, décor intérieur par le gypseur italien Gillardet, ferronnerie par Jean-Baptiste Pertois, maître serrurier à Strasbourg, sculpteurs : Ganzer (consoles du balcon et armes au-dessus de la porte principale) , Glorieux (armes du prince au centre de l'étage attique) ; 1785 démolition du cabaret ; 1854 devis et plans par Auguste Goguel pour construction d'une aile contenant un théâtre ; réalisé en 1857, 1858 (porte cette dernière date) ; peintures décoratives par Charles Antoine Cambon et Joseph-François Désiré Thierry
Adresse : 4 place Saint-Martin

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 4e quart 15e siècle (détruit) ; 3e quart 16e siècle (détruit) ; 4e quart 18e siècle ; 3e quart 19e s
Année de construction : 1858
Auteur(s) : La Guepière Pierre Louis Philippe de (architecte)Morel Georges Louis (maître de l'oeuvre)Goguel Auguste (architecte)

Hôtel de voyageurs de Mulhouse

hôtel de voyageurs de Mulhouse
hôtel de voyageurs de Mulhouse
Histoire : Hôtel de voyageurs construit à l'emplacement d'anciens jardins dans la 2e moitié du 19e siècle ; complètement remanié au début du 2e quart 20e siècle : travaux en cours en janvier 1931
Adresse : 13 avenue Aristide Briand

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 2e moitié 19e siècle ; 2e quart 20e siècle
Auteur(s) : maître d'oeuvre inconnu

Hôtel de voyageurs de la Balance

hôtel de voyageurs de la Balance
hôtel de voyageurs de la Balance
Histoire : Hôtel de voyageurs créé dans le courant du 18e siècle à l'emplacement de quatre maisons d'artisans ; partie de gauche formée de deux bâtiments remodelés et unifiés probablement en 1790 : date figurant sur le linteau de la porte d'entrée ; partie de droite comprenant un seul bâtiment reconstruit dans la 2e moitié du 19e siècle ; véranda de même époque ajoutée contre la façade sur cour
Adresse : 38, 40 rue de Belfort

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 18e siècle ; 2e moitié 19e siècle
Année de construction : 1790
Auteur(s) : maître d'oeuvre inconnu

Hôtel de voyageurs de la Coupe d'Or

hôtel de voyageurs de la Coupe d\
hôtel de voyageurs de la Coupe d'Or
Histoire : Edifice mentionné comme auberge dès le 16e siècle et jusqu'au début du 18e siècle ; devint hôtel particulier du prévôt Duvernoy entre 1701 et 1717 ; corps de bâtiment sur rue forme à l'origine de deux maisons indépendantes construites à la fin du 16e ou au début du 17e siècle dont les façades arrières et les fragments de deux cheminées subsistent ; reconstruction de la façade sur rue, de l'escalier et réfection de l'aménagement intérieur au 18e, sans doute à la suite de l'incendie qui ravagea l'édifice dans la nuit du 10 au 11 novembre 1767 ; corps de bâtiment renfermant les communs (actuelle parcelle 12) donnant sur la rue Georges Clémenceau élève à la fin du 18e siècle ou au début du 19e siècle (avant 1823) , relié par une galerie au corps de bâtiment principal et détaché de la parcelle après 1859
Adresse : 8 place Dorian

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : limite 16e siècle 17e siècle ; 3e quart 18e siècle ; 18e siècle, 19e siècle (?)
Auteur(s) : maître d'oeuvre inconnu

Hôtel de voyageurs des 13 Cantons

hôtel de voyageurs des 13 Cantons
hôtel de voyageurs des 13 Cantons
Histoire : Hôtel de voyageurs construit en 1756 pour le cabaretier Dorian (porte date et initiales P.D. sur enseigne en grès) à l'emplacement d'une portion de l'ancien fossé de l'ensemble fortifié dit entre les portes ; agrandi entre 1812 et 1859 par l'achat de la maison mitoyenne rue Saint-Hippolyte ; détruit vers 1900 et remplacé par un immeuble
Adresse : 15 rue du Faubourg de Besançon

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 3e quart 18e siècle
Année de construction : 1756
Auteur(s) : maître d'oeuvre inconnu

Hôtel de voyageurs du Lion rouge

hôtel de voyageurs du Lion rouge
hôtel de voyageurs du Lion rouge
Histoire : Hôtel de voyageurs construit dans la 1ère moitié ou au milieu du 16e siècle ; agrandi vers la droite un peu plus tard dans le siècle ; s'étend de nouveau entre 1715, 1718 et 1812 par l'achat de la maison mitoyenne de droite datant de la 2e moitié du 16e ou du début du 17e siècle : conservé les traces d'un escalier en vis dans-oeuvre ; à l'arrière petit corps de bâtiment en retour construit entre 1715, 1718 et 1812
Adresse : 38 rue des Halles

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 16e siècle ; 16e siècle, 17e siècle (?) ; 18e siècle, 19e siècle (?)
Auteur(s) : maître d'oeuvre inconnu

Hôtel dit maison des Courtisans

hôtel dit maison des Courtisans
hôtel dit maison des Courtisans
Histoire : Edifice construit de 1595 à 1597 par l'architecte Heinrich Schickhardt pour le prince Frédéric de Wurtemberg afin de servir de logement à des gentilshommes de sa cour, devint par la suite maison du bailli ; à la Révolution destruction du blason sculpté au-dessus de la porte d'entrée
Adresse : cour du Château

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 4e quart 16e siècle
Auteur(s) : Schickhardt Heinrich (architecte)

Immeuble

immeuble
immeuble
Histoire : Immeuble construit entre 1837, début des travaux de démolition des anciennes maisons, et 1840, date de la première mention, pour Deckherr lors du percement du nouvel accès au quartier des halles
Adresse : 42 rue des Halles ; 2 rue du Faubourg de Besançon

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 2e quart 19e siècle
Auteur(s) : maître d'oeuvre inconnu

Immeuble

immeuble
immeuble
Histoire : Immeuble construit en 1908 par l'architecte Eugène Reess, porte la date et la signature au-dessus de la porte d'angle, à l'emplacement des anciens communs de la maison 23 rue cuvier (voir à cette dénomination)
Adresse : 1 rue de Velotte ; 27 rue Cuvier

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 1er quart 20e siècle
Année de construction : 1908
Auteur(s) : Reess Eugène (architecte)


© Base MERIMEE - Etat Français - Batîments classés monuments historiques