France   |    
Monument historique

mine de houille de la Forêt

Monument historique

La Grand-Combe


Mine de houille de la Forêt

Histoire : Mine faisant partie de l'ensemble d'industrie extractive des mines de la Grand Combe. Site mentionné dès le 14e siècle. 1838-1839 : construction du plan incliné ferroviaire jusqu'à la gare de la Pise (plan Rotschild, financier de la Cie) et des premières casernes ouvrières. 1852 : puits Fournier et galerie Philippeau (détruits) . 1870 : installation des bureaux centraux de la Cie des Mines de la Grand Combe. 1882 : puits de la Forêt (qui remplace le puits Fournier) , construction des casernes neuves. 1889 : remplacement du plan incliné par un transporteur aérien. 1890 : déplacement de l'administration à la Levade et installation à sa place du poste central de secours des Mines du Gard. 1936 : mise en service du puits Ricard et arrêt de celui de la forêt qui est conservé jusqu'en 1976 puis recouvert par les remblais de la mine à ciel ouvert de Grand Baume en 1981. 1916-1917 : construction des logements en bois pour prisonniers de guerre des camps de Fournier et des Fougères, reconstruits en moellons en 1949, et détruits sauf 2 d'entre eux en 1989 et 1990.1860 : puits Fournier chaudière à 2 bouilleurs 10, 38 m³, 4 atm. 1882 machine d'extraction Pinette modifiée vers 1912 par Venot, moteur 200 ch, 375 t par minute, 2 tambours cylindriques de 1, 75 m de diamètre tournant à 34 t par minute U 3, 16 m par s., cages à 1 étage pour 2 berlines de 600 l ou 14 hommes
Adresse : rue de l'Ancienne administration ; rue Abilon-Forêt ; rue des Fougères

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 2e quart 19e siècle ; 2e moitié 19e siècle ; 1ère moitié 20e siècle
Auteur(s) : maître d'oeuvre inconnu

Monuments historiques de la Grand-Combe