France   |    
Blason et armoiries de Limoges

Limoges

Haute-Vienne

Limousin

Donnez votre avis   Ajouter une photo Ajouter une adresse »


Limoges

4.78
16267Limoges est une ville de 135100 habitants, située dans le département de la Haute-Vienne et la région du Limousin en France. Les habitants de Limoges s'appellent les Limougeauds et les Limougeaudes. Limoges possède 241 bâtiments inscrits au registre des monuments historiques.

Population135100 habitants
GentiléLimougeauds, Limougeaudes
Superficie7748 hectares
Densité1743 hab/km²
Altitude294 mètres
Code Postal87000
Code INSEE87085

055545xxxx055532xxxx
MairieMairie de Limoges
9 place Léon Betoulle
87000 LIMOGES
Téléphone0555456000
Fax0555321187
Site web

Fiche consultée 16267 fois

Cartes postales anciennes de Limoges

Environs de LimogesPlace et statue Sadi CarnotGrèves de Limoges, 15 avril 1905. Barricade élevée devant la Fabrique

Avis sur Limoges


Donnez votre avis sur Limoges

Monuments historiques et bâtiments protégés de Limoges

Usine de porcelaine Beauredon et Jabelot, puis Texeraud, puis Union Limousine, puis Porcelaine d'Art Florence, actuellement usine de porcelaine Impérialimoges et magasin de commerce

Histoire : Auguste Jabelot et François Beauredon édifient cette usine de porcelaine en 1920. Leur succède Léon Texeraud dès 1925, qui exploite alors une petite usine de porcelaine rue Lavoisier à Limoges. Il procède à la construction de nouveaux ateliers en 1928. En 1937 l'entreprise est cédée à l'Union Limousine, société fondée en 1927 par M. Dessagne et implantée à Saint-Léonard-de-Noblat (87). Désormais les ateliers de la rue des Belges sont réservés à la décoration sur porcelaine, la fabrication de la porcelaine blanche étant réalisée à Saint-Léonard-de-Noblat. Le site est alors occupé par les ateliers de décoration avenue des Ruchoux, un petit établissement artisanal de fabrication de produits pharmaceutiques au n° 7 de la rue des Belges, et une entreprise de transport routier au n° 15 de la même rue. Les ateliers de décoration sont vendus en 1971 aux Porcelaines d'Art Florence (SARL Bontemps et Cie), implantée alors rue Saint-Paul. La fabrication proprement dite est relancée. En 1973 les ateliers de l'avenue du Ruchoux sont agrandis et transformés, tandis que les bâtiments de l'entreprise de transports sont repris et aménagés en dépôt et atelier de triage-expédition. L'usine ferme après son rachat en 1987 par M. Decoster, directeur de Limoges Castel. En 1989 M. Bontemps réimplante l'activité porcelainière sous la raison sociale Impérialimoges. Au cours des années 1990 les bâtiments de l'avenue des Ruchoux sont cédés à un commerce de matériel de pêche, tandis que la production de porcelaine se concentre dans les ateliers de la rue des Belges (n° 15). L'entreprise Impérialimoges est spécialisée aujourd'hui dans la production d'articles de fantaisie (bleu de four...).Initialement conçue à deux fours, l'usine semble n'en avoir possédé qu'un seul, rond, d'une capacité de 25 m3. Il a probablement été abandonné avec l'arrêt de la production du blanc à partir de 1937. L'usine est actuellement dotée de deux fours-cellules à gaz Coudamy de construction récente (années 1990), et six fours-cellules électriques pour la cuisson du dégourdi et du décor.L'usine emploie 69 ouvriers (dont 35 femmes) en 1926, 24 en 1950, 22 en 1965, 74 en 1985, une quinzaine en 2002.

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 1ère moitié 20e siècle ; 3e quart 20e siècle

Vidéos de Limoges

Chargement...