France   |    
Blason et armoiries de Limoges

Limoges

Haute-Vienne

Limousin

Donnez votre avis   Ajouter une photo Ajouter une adresse »


Limoges

4.78
13424Limoges est une ville de 135100 habitants, située dans le département de la Haute-Vienne et la région du Limousin en France. Les habitants de Limoges s'appellent les Limougeauds et les Limougeaudes. Limoges possède 241 bâtiments inscrits au registre des monuments historiques.

Population135100 habitants
GentiléLimougeauds, Limougeaudes
Superficie7748 hectares
Densité1743 hab/km²
Altitude294 mètres
Code Postal87000
Code INSEE87085

055545xxxx055532xxxx
MairieMairie de Limoges
9 place Léon Betoulle
87000 LIMOGES
Téléphone0555456000
Fax0555321187
Site web

Fiche consultée 13424 fois

Cartes postales anciennes de Limoges

Environs de LimogesPlace et statue Sadi CarnotGrèves de Limoges, 15 avril 1905. Barricade élevée devant la Fabrique

Avis sur Limoges


Donnez votre avis sur Limoges

Monuments historiques et bâtiments protégés de Limoges

Usine de porcelaine Laporte, puis Serpaut, actuellement parc de stationnement

Histoire : En 1882 Raymond Laporte quitte l'usine qu'il exploite depuis 1878 en association avec Henri Ardant, rue Cruveilher. En 1883 il fait édifier sur la parcelle voisine cette nouvelle fabrique de porcelaine, dont il oriente la production vers la porcelaine d'art. Elle est acquise en 1898 par Poinsot et Langle, ce dernier restant seul à la direction de l'entreprise à la mort de son associé, en 1899. L'usine est reprise par Batiot en 1902, puis par les frères Michelaud en 1906, jusqu'à sa fermeture 5 ans plus tard. En 1919 le site est racheté par Charles Serpaut, ancien chef de production de l'usine de porcelaine Bernardaud. Après la mort en 1958 de Gérard Serpaut, fils de Charles, l'entreprise change de raison sociale, devenant la société Serpaut et Compagnie. Durant les années 1920 et 1930, le site accueille l'entreprise de construction de fours Noël et Jouhaud, puis la briqueterie artisanale du constructeur de fours Cadet. Dans les années 1960, une entreprise de décoration sur porcelaine, Porcher et Peyrot, s'implante aussi sur ce site. Le fils de Mme Valadeau, gérante de la société Serpaut et Compagnie, rachète l'entreprise en 1980. Le bilan est déposé vers 1987. En 1993 l'hôtel des Impôts acquiert le site pour procéder à l'extension de son parc de stationnement. Seul le four et le bâtiment qui l'abrite sont conservés. Ce four à globe fut probablement construit en 1883. Transformé en 1919 pour la substitution du bois par le charbon, il est abandonné en 1958, lorsque l'usine s'équipe de deux fours-cellules alimentés au gaz.L'usine de porcelaine emploie 17 ouvriers décorateurs en 1926, 10 en 1950, une quinzaine d'ouvriers en 1958.

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 4e quart 19e siècle

Vidéos de Limoges

Chargement...