France   |    
Blason et armoiries du Creusot

Le Creusot

Saône-et-Loire

Bourgogne

Donnez votre avis   Ajouter une photo Ajouter une adresse »


Le Creusot

411
3752Le Creusot est une ville de 23600 habitants, située dans le département de Saône-et-Loire et la région de la Bourgogne en France. Les habitants du Creusot s'appellent les Creusotins et les Creusotines. le Creusot possède 51 bâtiments inscrits au registre des monuments historiques.

Population23600 habitants
GentiléCreusotins, Creusotines
Superficie1811 hectares
Densité1303 hab/km²
Altitude347 mètres
Code Postal71200
Code INSEE71153

038577xxxx038577xxxx
MairieMairie du Creusot
Boulevard Henri Paul Schneider
71200 LE CREUSOT
Téléphone0385775959
Fax0385775999
Site web

Fiche consultée 3752 fois

Cartes postales anciennes du Creusot

Marteau Pilon de 100 tonnesVue panoramiqueVue générale

Avis sur le Creusot

Avis de dugluglu

Opinion générale Bien mieux que sa réputation

| 20/09/2011 15:20
le Creusot
Qualité de vie
Coût de la vie
Loisirs
Economie
Enseignement
Transports
Au global
Donnez votre avis sur le Creusot

Monuments historiques et bâtiments protégés du Creusot

Usine de fabrication des métaux dite forge du Mesvrin, puis laminoir, moulin à farine et actuellement maison.

Histoire : Sur le site d'une première forge attestée au 17e siècle au Mesvrin et remplacée en 1672 par un moulin à foulon, le prieur de saint-Sernin-du-Bois obtient en 1764 l'autorisation d'établir une nouvelle forge, édifiée l'année suivante par M. Jobert. Racheté en 1774 après faillite, par le prieur de Saint-Sernin-du-Bois, l'établissement est cédé deux ans plus tard à Jacques Nicolas Roethier de la Tour. Ce dernier réunit les exploitations du Mesvrin, les forges et hauts fourneaux de Bouvier (71) et de Perrecy (71) , et les mines de la concession de Montcenis (71) dans une même société, dissoute dès 1782. Des tentatives de métallurgie au coke sont alors réalisées. La forge du Mesvrin est reprise le 16 avril 1785 par la société Périer Bettinger et Cie qui exploite alors la Fonderie royale de Montcenis. Entre 1786 et 1794 deux laminoirs à tôle en fer sont installés, puis un troisième en 1799, destiné uniquement à la fabrication de tôle en cuivre. Louée à partir de 1802 par les propriétaires successifs de la Fonderie du Creusot (Chagot, Manby et Wilson) , la forge du Mesvrin est arrêtée en 1836. Par la suite les ateliers de fabrication sont surélevés pour accueillir l'équipement d'un moulin à farine (fermé vers 1965) .L'énergie était fournie en 1810 par trois roues hydrauliques à augets. Une roue à augets contemporaine du moulin à farine subsiste, alimentée par une canalisation en fonte antérieure à 1800.La forge du Mesvrin employait 28 ouvriers en 1802.

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 2e quart 18e siècle

Vidéos du Creusot

Chargement...