France   |    
Monument historique

Jardin d'Angleterre

Monument historique

Bischheim


Jardin d'Angleterre

Histoire : Robert Koenigsmann achète le domaine vers 1600. Celui-ci, amateur d'agronomie va initier la culture du tabac en Alsace ayant ramené, selon les écrits, des plants d'Angleterre. Il sera également le premier à planter la pomme de terre dans son jardin vers 1620. A cette même époque, de nombreux exilés anglais vont trouver refuge dans ce domaine qui prend alors le surnom de "Engländischer Hof" (Jardin d'Angleterre). En 1663, Georg von Snoilsky, diplomate suédois, achète le domaine. En 1687, Jean Dietrich (1651-1740) se rend acquéreur de la propriété. Son petit-fils, Jean de Dietrich, entre 1749 et 1751, va construire l'actuelle demeure et les jardins. Une grande orangerie située à l'entrée principale abritait les arbres fragiles ; en pendant, la "petite orangerie" servait de remise à outils. Les jardins agrémentés d'arbres rares, tels que les lauriers, grenadiers, myrtes, orangers, citronniers, étaient ornés de six statues du XVIIIe siècle. Les deux sphinges, existantes encore aujourd'hui, étaient accompagnées de vases en fonte de style rocaille. Quelques vases se trouvent aujourd'hui au château de Kolbsheim, à la Léonardsau à Obernai, au château de Pourtalès et au moulin de la Gantzau à Strasbourg. Quatre statues représentant les quatre saisons furent également achetées par le baron de Dietrich puis transportées par lui à la Léonardsau où on les trouve encore. Deux statues de grès rouge, représentant l'une Flore et un amour portant une corbeille de fleur, l'autre un berger et son chien, figurent aujourd'hui dans la ville de Kientzheim. Vingt ans après (1771), Jean de Dietrich vend le domaine à Jean-Louis Beyerlé. Celui-ci introduit un parterre régulier dans le jardin. Par la suite, Conrad Alexandre Gérard, "l'homme de Boston", acquiert le domaine. Il envisagea de transformer le domaine d'Angleterre en parc américain ; il se fit envoyer des graines et des plants du Nouveau Monde mais ne put accomplir son travail du fait de la Révolution. Après être passé par de multiples mains et avoir souffert de trois guerres, l'Association Régionale pour la Sauvegarde de l'Enfance et de l'Adolescence remet le château en état à partir de 1947. La terrasse et le parc, au sud de la façade principale, sont défrichés et réaménagés, on ne conserve que les structures de jardin régulier.
Précisions : jardin
Adresse : rue d'Angleterre

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : milieu 18e siècle
Année de construction : 1749
Eléments protégés : terrasse; clôture; escalier; dépendance; jardin
Auteur(s) : Dietrich, Jean de (auteur commanditaire)Beyerlé, Jean-Louis (auteur commanditaire)Association Régionale pour la Sauvegarde de l'Enfance et de l'Adolescence (maître de l'oeuvre)

Monuments historiques de Bischheim