France   |    
Monument historique

église paroissiale Saint-Nicolas, puis tour d'observation des Sables, puis sémaphore, puis blockhaus

Monument historique

Zuydcoote


église paroissiale Saint-Nicolas, puis tour d'observation des Sables, puis sémaphore, puis blockhaus

Histoire : L'ancienne église paroissiale de Zuydcoote, dédiée à saint Nicolas, a été construite vers 1350 ; elle a été envahie par les sables en 1777 et désaffectée. En 1803, la flèche de la tour-clocher est détruite et la tour rehaussée de trois niveaux ; des cartes postales du début du 20e siècle montrent que la tour était construite en brique ; le premier niveau était aveugle, sauf sur l'élévation côté de la route de la Plage, où se trouvait un portail en arc brisé, probablement la porte d'entrée de l'église d'origine, surmonté d'une baie moderne ; sur la face latérale nord, un accès surélevé était accessible par une passerelle en bois ; le deuxième niveau était éclairé par deux baies géminées couvertes en plein-cintre sur chaque face, les troisième et quatrième niveaux par deux baies simples couvertes en plein-cintre, également sur chaque face ; le toit était en terrasse, avec garde-corps métallique losangé. Cette tour, dite tour des Sables ou tour de Zuydcoote, est affectée au balisage côtier. Désaffectée en 1890, elle est remplacée par un sémaphore (visible sur une carte postale des environs de 1900), qui sert de poste de guet pendant la Première Guerre mondiale. Elle est adjointe d'un blockhaus vers 1940 ; l'ensemble est dynamité par l'armée allemande en 1944.
Adresse : route de la Plage

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : milieu 14e siècle ; 1er quart 19e siècle ; 2e quart 20e siècle
Année de construction : 1803
Auteur(s) : maître d'oeuvre inconnu

Monuments historiques de Zuydcoote