France   |    
Monument historique

Domaine du Pavillon Colombe

Monument historique

Saint-Brice-sous-Forêt


Domaine du Pavillon Colombe

Histoire : Pavillon néo-classique généralement attribué à l'architecte du comte d'Artois, François-Joseph Belanger, construit en 1770 pour Jean-André Vassal et sa maîtresse, la comédienne Marie-Catherine Riggieri, dite "Colombe". En 1918, cette maison de plaisance est achetée par la romancière américaine Edith Wharton qui la baptise du nom de la courtisane du 18e siècle et charge le Major Lawrence Johnston de créer un jardin de buis à la française. A la mort de la romancière, en 1937, le domaine est acheté par le duc et la duchesse de Talleyrand qui font réaliser des travaux de modernisation par les architectes Jean-Charles Moreux et Henri Gonse. De 1938 à 1941 et de nouveau en 1949, le jardin est repris par l'architecte-paysagiste anglais Russell Page.
Précisions : Façades et toitures du pavillon lui-même, ainsi que son jardin et son potager avec toutes leurs constructions, y compris le mur de clôture (cad. AH 182, 213, 531 ; AB 134) : classement par arrêté du 30 mai 1994
Adresse : 1, 3, 5, 9, 9bis, 11, 13, 15 rue Edith-Wharton ; anciennement rue de Montmorency

Type : Monuments historiques
Epoque : 3e quart 18e siècle ; 1ère moitié 20e siècle
Année de construction : 1770
Eléments protégés : jardin ; jardin potager ; enclos ; jardin régulier ; communs ; serre ; pigeonnier ; pavillon
Auteur(s) : BELANGER François-Joseph (architecte)MOREUX Jean-Charles (architecte)GONSE Henri (architecte)JOHNSTON Lawrence (architecte paysagiste)PAGE Russell (architecte paysagiste)

Monuments historiques de Saint-Brice-sous-Forêt