France   |    
Blason et armoiries de Dole

Dole

Jura

Franche-Comté

Donnez votre avis   Ajouter une photo Ajouter une adresse »


Dole

4.45
4100Dole est une ville de 23900 habitants, située dans le département du Jura et la région de la Franche-Comté en France. Les habitants de Dole s'appellent les Dolois et les Doloises. Dole possède 98 bâtiments inscrits au registre des monuments historiques.

Population23900 habitants
GentiléDolois, Doloises
Superficie3223 hectares
Densité741 hab/km²
Altitude231 mètres
Code Postal39100
Code INSEE39198

038479xxxx038479xxxx
MaireJean-Claude WAMBST
MairieMairie de Dole
Place de l'Europe
39100 DOLE
Téléphone0384797979
Fax0384797980
Site web

Fiche consultée 4100 fois

Cartes postales anciennes de Dole

Caserne BernardDole - La Collégiale vue des bords du DoubsDepuis les Abattoirs

Avis sur Dole


Donnez votre avis sur Dole

Monuments historiques et bâtiments protégés de Dole

Fonderie Nélaton

Histoire : Entre 1873 et 1888, deux corps de bâtiment sont édifiés, à usage de relais de poste et d'écurie (selon témoignage oral) . Réutilisant partiellement le site, Lucien Nélaton, ancien contremaître de la fonderie Courtot, construit vers 1906 ou 1907 une fonderie de seconde fusion composée de deux corps de bâtiment reliés par un troisième à l'ancienne écurie, transformée par la suite en magasin à modèles. Son fils Renorbert agrandit l'usine après 1920 : logement de contremaître surmontant un hangar à sable à l'ouest, bureau et atelier de mécanique vers 1935 (démolis vers 1985) , nouveau logement patronal achevé en 1940 sur des plans de l'architecte dijonnais Michel-Max Claudet. La période de 1945 à 1955 est une période d'expansion, l'usine travaillant pour des petits fabricants de matériel agricole. En 1950 est bâti un magasin avec quai de chargement, prolongé vers 1974 par un hangar abritant pont roulant et châssis de fonderie (démoli vers 1985) . Le magasin à modèles est surélevé de deux étages vers 1951. Le 10 juillet de la même année, la S.A.R.L. Nélaton devient une S.A. Les dernières constructions sont des douches et vestiaires vers 1960. Fermée en 1981, la fonderie est achetée par la ville en 1984 et cédée aux sociétés Electro PJP, fabricant de composants électroniques, et Antennes Services, magasin de commerce pour la vente et la pose d'antennes. Un étage est crée en 1985 dans le vaisseau du bâtiment de 1950. Actuellement, deux sociétés supplémentaires occupent le site : IAC (Insertion automatique de Composants, électronique) et un carrossier. Fabrication de moules et pièces spécialisées avec de la fonte du Lyonnais. Production : 40 t par mois en 1956, 100 en 1958, 60 en 1959, 120 vers 1960. 3 cubilots : 2 de 2, 2 t à l'heure, 1 de 1, 5 t (disparu avant 1981) . 20 ouvriers en 1930, 40 en 1950, 37 et une employée de bureau en 1960, 21 en 1981. 1987 : 17 personnes chez Electro PJP et 7 personnes pour Antennes Services.

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 1er quart 20e siècle ; 2e quart 20e siècle ; 3e quart 20e siècle

Vidéos de Dole

Chargement...