France   |    
Blason et armoiries de Dole

Dole

Jura

Franche-Comté

Donnez votre avis   Ajouter une photo Ajouter une adresse »


Dole

4.45
3581Dole est une ville de 23900 habitants, située dans le département du Jura et la région de la Franche-Comté en France. Les habitants de Dole s'appellent les Dolois et les Doloises. Dole possède 98 bâtiments inscrits au registre des monuments historiques.

Population23900 habitants
GentiléDolois, Doloises
Superficie3223 hectares
Densité741 hab/km²
Altitude231 mètres
Code Postal39100
Code INSEE39198

038479xxxx038479xxxx
MaireJean-Claude WAMBST
MairieMairie de Dole
Place de l'Europe
39100 DOLE
Téléphone0384797979
Fax0384797980
Site web

Fiche consultée 3581 fois

Cartes postales anciennes de Dole

Caserne BernardDole - La Collégiale vue des bords du DoubsDepuis les Abattoirs

Avis sur Dole


Donnez votre avis sur Dole

Monuments historiques et bâtiments protégés de Dole

Moulin à blé dit le Moulin neuf, station de pompage, actuellement centrale hydroélectrique

Histoire : Moulin à blé construit par Jean Michel en 1506. Cédé en 1531 par Charles Quint à la ville de Dole, laquelle y installe en 1754 sa station d'alimentation en eau, tout en conservant la partie moulin. Construction d'une maison en 1780 (démolie en 1980) . Moulin acheté en 1797 par Vermillet qui le reconstruit en 1807 et 1808. Propriété de la société Husson-Morel Frères de 1837 à 1858. Bureau occupant l'emplacement d'une ancienne tour de fortification du 16e siècle, logement patronal attesté en 1813, bâtiment du fontainier édifié vers le milieu du 19e siècle. Usine rachetée par la ville en 1884 pour n'abriter que la station de pompage. Reconvertie en centrale hydroélectrique au sein de la régie électrique municipale, en 1935, elle devient en 1965 propriété d'EDF qui la modernise. Moulin, foulon et battoir à écorces au 18e siècle. 2 paires de meules en 1793, 6 à l'anglaise, 2 à la française, 3 bluteries, transporteur à godets, refroidisseur à farine et nettoyeur à blé en 1841. Turbine de 80 ch attestée en 1884. Succession des machines hydrauliques : 1ère due à Haderspacher en 1754, 2e sur le modèle de celle de Genève par Guillaume en 1797 ou 1799, 3e des entrepreneurs Maillet et Lenevaitre en 1819, 4e par l'ingénieur Cordier de Béziers (roue Poncelet, pompe double effet) , 5e de l'ingénieur Lombard (turbine, 2 corps de pompes) , 6e en 1884 par la société Feray et Cie d'Essonnes (turbine, pompes Girard) , 7e vers 1912 par les Ets Piguet de Lyon (en secours et avec machine à vapeur) . 1934 turbine Neyrpic type Kaplan. 15 à 20 hommes en 1872.

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 1er quart 19e siècle

Vidéos de Dole

Chargement...