France   |    
Blason et armoiries de Châteauroux

Châteauroux

Indre

Centre

Donnez votre avis   Ajouter une photo Ajouter une adresse »


Châteauroux

4.112
3513Châteauroux est une ville de 47500 habitants, située dans le département de l'Indre et la région du Centre en France. Les habitants de Châteauroux s'appellent les Castelroussins et les Castelroussines. Châteauroux possède 13 bâtiments inscrits au registre des monuments historiques.

Population47500 habitants
GentiléCastelroussins, Castelroussines
Superficie2554 hectares
Densité1859 hab/km²
Altitude154 mètres
Code Postal36000
Code INSEE36044

025408xxxx025407xxxx
MaireJean-François Mayet
MairieMairie de Châteauroux
Place de la République
36000 CHATEAUROUX
Téléphone0254083300
Fax0254070311
Site web

Fiche consultée 3513 fois

Cartes postales anciennes de Châteauroux

place lafayette dans les année 1900, qui aujourd`hui a bien changer la GareChâteauroux - L`Indre près de Belle Isle

Avis sur Châteauroux


Donnez votre avis sur Châteauroux

Monuments historiques et bâtiments protégés de Châteauroux

Immeuble à lucarne de type compagnonnique

Histoire : Trois maisons situées actuellement 12, 50 à 58 et 72, rue de la Gare, artère ouverte à partir de 1873, présentent des toits ornés de lucarnes complexes exécutées à la fin de sa vie par le Compagnon Passant Charpentier du Devoir Bon Drille du Tour de France Hippolyte Moreau, dit Berry-la-Conscience, entrepreneur de charpenterie à Châteauroux (1822-1900). Associé à son gendre, Armand Viraud, entrepreneur de travaux publics, il avait travaillé sur les grands chantiers ouverts à Châteauroux dans les dernières décennies du 19e siècle. Les ouvrages qu'Hippolyte Moreau installa en guise d'enseigne sur les maisons familiales de la rue de la Gare, traduisent toutes les fantaisies et difficultés de son métier, et condensent, comme une sorte de testament, toute sa science du trait, c'est-à-dire du tracé des volumes en pénétration, apprise sur le Tour de France. La maison, de plan rectangulaire avec pan coupé sur l'angle est, comporte trois niveaux : rez-de-chaussée utilisé comme boutique, étage et étage de comble servant d'habitation. Les murs sont en maçonnerie sur laquelle ont été appliquées des pièces de bois disposées en croix de Saint-André. L'intérêt de cet immeuble réside dans les ouvrages de charpente qui ornent les toits et couvrent les portes-fenêtres de l'étage. La porte-fenêtre centrale de la façade sur la rue de la Gare est couverte d'un balcon capucine à faîtage relevé. L'encorbellement est obtenu par une capucine flanquée de liens capucins assemblés par une croix de Saint-André. Le balcon est surmonté d'une lucarne à double capucine. La corniche en saillie est surmontée de quatre frontons triangulaires au-dessus desquels s'élève un toit polygonal. Sur le pan coupé, un balcon guitarde supporte une lucarne formée d'une double guitarde. Son comble est constitué de deux dômes croisés en V, en raccord sur les extrémités de combles droits. Rue Ledru-Rollin, un balcon établi sur un encorbellement est couvert par deux capucines divergentes, élevées sur trois poteaux et réunies par celui du centre en formant un angle. L'encorbellement en demi-cercle est porté par cinq consoles de bois retombant sur une colonne à cannelures torses. Ces deux capucines sont coiffées d'un comble à l'impériale.

Type : Monuments historiques
Epoque : 2e moitié 19e siècle

Vidéos de Châteauroux

Chargement...