France   |    
Monument historique

Caserne dite Pavillon Saint-Eloi, puis des Chefs

Monument historique

Dunkerque


Caserne dite Pavillon Saint-Eloi, puis des Chefs

Histoire : Edifié sur ordre de Louis XIV, par Vauban en 1682, le pavillon dit pavillon Saint-Eloi fut affecté aux services du général gouverneur de la place et à l'état-major des chefs de garnisons cantonnées dans la ville ; ravagé par un incendie en 1742, il est reconstruit en 1756 ; le pavillon Saint-Eloi accueillit successivement : les bureaux de recrutement, le cercle des officiers, le mess et une bibliothèque ; devenu central téléphonique et télégraphique des armées jusqu'en juin 1940, il est réquisitionné par l'état-major allemand ; sans affectation militaire après 1945 le pavillon Saint-Eloi sert de refuge à quelques familles sinistrées jusqu'à son rachat en 1965 par la ville de Dunkerque, il est détruit en 1966
Adresse : rue du Sud

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 4e quart 17e siècle ; 3e quart 18e siècle
Année de construction : 1682 ; 1756
Auteur(s) : Vauban Sébastien Le Prestre de, marquis (ingénieur militaire)

Monuments historiques de Dunkerque