France   |    
Monument historique

Caserne dite Caserne de Saint-Louis, puis du Bastion d'Anjou, puis Saint-e Barbe, puis Jean Bart

Monument historique

Dunkerque


Caserne dite Caserne de Saint-Louis, puis du Bastion d'Anjou, puis Saint-e Barbe, puis Jean Bart

Histoire : Edifiée en 1684 par Vauban sur ordre de Louis XIV et financée par les baillis, bourgmestre et échevins de Dunkerque, la caserne était implantée au nord-est de la ville à proximité des fortifications. Elle accueillait bureaux d'état-major et régiments d'infanterie (1200 à 1900 hommes) et comprenait champ de manoeuvre, poudrière et corps de garde. Endommagée durant la Première Guerre mondiale, elle est restaurée à partir de 1919. Partiellement détruite par les bombardements allemands de 1940, elle est utilisée par les régiments de l'armée d'occupation jusqu'en 1945. En juillet 1945, un dépôt de munitions explosa détruisant la caserne en totalité. Vers 1950 sont réalisés sur l'emplacement de la caserne les îlots Sainte-Barbe
Adresse : rue du Sud ; rue de l'Esplanade

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 4e quart 17e siècle
Année de construction : 1684
Auteur(s) : Vauban Sébastien Le Prestre de, marquis (ingénieur militaire)

Monuments historiques de Dunkerque