France   |    
Blason et armoiries de Cannes

Cannes

Alpes-Maritimes

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Donnez votre avis   Ajouter une photo Ajouter une adresse »


Cannes

Monuments historiques et bâtiments protégés de Cannes

Hôtel de voyageurs dit Hôtel Martinez

hôtel de voyageurs dit Hôtel Martinez
hôtel de voyageurs dit Hôtel Martinez
Histoire : Hôtel construit en 1927 sur l'emplacement du jardin des villas Marie-Thérèse et de la Baleine, ancienne résidence que le comte de Caserte avait acquise en 1874, d'une parcelle non bâtie et d'une partie du jardin de la villa Henri IV (IA06000395) par l'architecte niçois Charles Palmero. C'est l'architecte bordelais installé à Cannes Pierre Veneuvot, directeur de l'agence monégasque de la Maison de décoration londonienne Waring and Gillot, qui réalise la décoration intérieure. L'ouverture se fit le 20 février 1929 sur 2 étages seulement. En 1988 l'hôtel est rénové et redécoré pour la famille Taittinger et le groupe Concorde.
Adresse : 73 boulevard de la Croisette

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 2e quart 20e siècle
Année de construction : 1927 ; 1988
Auteur(s) : Palmero Charles(architecte)Veunevot Pierre(architecte)Waring and Gillot(architecte d'intérieur)

Hôtel de voyageurs dit Hôtel Meurice, puis Palais Meurice

hôtel de voyageurs dit Hôtel Meurice, puis Palais Meurice
hôtel de voyageurs dit Hôtel Meurice, puis Palais Meurice
Histoire : Hôtel construit en 1928 pour être ouvert toute l'année, face au dégagement laissé par la villa les Sorbiers (IA06000657) entre les rues René Vigliena et Campestra. Il a été aménagé en immeuble en 1946.
Adresse : 58 boulevard Carnot ; 7 rue Reyer

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 2e quart 20e siècle
Année de construction : 1928 ; 1946
Auteur(s) : maître d'oeuvre inconnu

Hôtel de voyageurs dit Hôtel Miramar, actuellement Résidence Miramar

Histoire : En 1927 l'architecte niçois Charles Dalmas remplace la villa construite en 1888 par l'Hôtel Miramar en incluant la parcelle voisine ouest non bâtie. C'est la Maison Damon-Bertaux et Cie qui réalise la décoration intérieure. Il refait le restaurant et le bar en 1941 avec l'entrepreneur cannois Bonnardel. Il est divisé en appartements vers 1955 par l'architecte cannois Eugène Lizero.
Adresse : 65 boulevard de la Croisette

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 2e quart 20e siècle
Année de construction : 1927
Auteur(s) : Dalmas Charles(architecte)Bonnardel(entrepreneur de maçonnerie)Damon-Bertaux et Cie(architecte d'intérieur)Lizero Eugène(architecte)

Hôtel de voyageurs dit Hôtel Mondial

Histoire : Hôtel de voyageurs construit en 1928 par les architectes César Cavallin et P. Rabanit à l'emplacement de constructions antérieures à 1883.
Adresse : 77 rue d'Antibes ; 1 rue Teisseire

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 2e quart 20e siècle
Année de construction : 1928
Auteur(s) : Cavallin César (architecte)Rabanit P. (architecte)

Hôtel de voyageurs dit Hôtel Montfleuri et villa Germania, actuellement immeuble dit Résidence Montfleuri

hôtel de voyageurs dit Hôtel Montfleuri et villa Germania, actuellement immeuble dit Résidence Montfleuri
hôtel de voyageurs dit Hôtel Montfleuri et villa Germania, actuellement immeuble dit Résidence Montfleuri
Histoire : Hôtel construit en 1877. Les architectes James Warnery (Cannes) et Léon Le Bel (Grasse) y ont ajouté une aile à l'est vers 1910. La villa Germania, construite avant 1883, n'est pas documentée. En 1978 l'hôtel a été remplacé par un immeuble, abritant hôtel et appartements, construit par l'architecte cannois Eugène Lizero et l'architecte parisien Roger Taillebert pour Y. de Félix, administrateur de la Société Fermière du Casino. Le jardin est loti.
Adresse : 48 boulevard Montfleury

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 4e quart 19e siècle (détruit) ; 3e quart 20e siècle
Année de construction : 1877 ; 1973
Auteur(s) : Warnery James (architecte)Le Bel Léon (architecte)Lizero Eugène (architecte)Taillebert Roger (architecte)

Hôtel de voyageurs dit Hôtel Riche Mont, actuellement Lycée Jules Ferry

Histoire : Hôtel construit vers 1868 et transformé en lycée en 1905. Depuis, l'édifice a été surélevé et des constructions parasites ont envahi le jardin.
Adresse : 82 boulevard de la République

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 3e quart 19e siècle
Auteur(s) : maître d'oeuvre inconnu

Hôtel de voyageurs dit Hôtel Saint-Charles, puis Winter Palace

hôtel de voyageurs dit Hôtel Saint-Charles, puis Winter Palace
hôtel de voyageurs dit Hôtel Saint-Charles, puis Winter Palace
Histoire : L'hôtel se compose de 2 édifices accolés : à l'est la villa Saint-Charles construite vers 1872 comme hôtel, à l'ouest le Winter Palace ajouté vers 1880. Ils ont été exploités ensemble au début du 20e siècle sous le nom d'Hôtel Saint-Charles jusqu'à leur transformation en co-propriété pour la Société Immobilère Palace (Paris) en 1937. C'est à ce moment-là que la villa a reçu un toit. En 1949 les architectes cannois Victor André et F. Trotobas réaménagent la villa et lui ajoutent la lucarne centrale de la façade pour la SCI Saint-Charles. Le jardin est loti depuis 1936, l'avenue du jardin est devenue l'avenue Saint-Charles.
Adresse : 16 avenue Saint-Charles

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 4e quart 19e siècle
Année de construction : 1949
Auteur(s) : André Victor (architecte)Trotobas F. (architecte)

Hôtel de voyageurs dit Hôtel Suisse

hôtel de voyageurs dit Hôtel Suisse
hôtel de voyageurs dit Hôtel Suisse
Histoire : Hôtel construit vers 1876, puis modernisé vers 1925, avec des améliorations du jardin pour les automobiles, et en 1950. Une rénovation radicale a été conduite en 1980 par l'architecte cannois Bernard Zemb.
Adresse : 11 rue Médecin-Lieutenant-Bertrand-Lépine

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 4e quart 19e siècle (détruit) ; 4e quart 20e siècle
Année de construction : 1980
Auteur(s) : Zemb Bernard (architecte)

Hôtel de voyageurs dit Hôtel Windsor

hôtel de voyageurs dit Hôtel Windsor
hôtel de voyageurs dit Hôtel Windsor
Histoire : Hôtel construit vers 1872. Le plan régulateur indique vers 1884 une partie non occupée du jardin susceptible de recevoir un tennis. En 1913, M. Leguen, propriétaire, fait dans le Guide Joanne de la publicité en indiquant pour l'été le Royal Hôtel à Contrexéville. L'intérieur a été modernisé vers 1925.
Adresse : 16 avenue Windsor

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 3e quart 19e siècle
Auteur(s) : maître d'oeuvre inconnu

Hôtel de voyageurs dit Hôtel d'Alsace et Lorraine

hôtel de voyageurs dit Hôtel d\
hôtel de voyageurs dit Hôtel d'Alsace et Lorraine
Histoire : Hôtel construit vers 1868. Porche ajouté vers 1900. En partie divisé en appartements en 1937 par l'architecte Léon Molinier pour César Rapin. La parcelle du tennis a été cédée à la villa Mustapha Supérieur (IA06000342) .
Adresse : 17 chemin Saint-Nicolas

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 3e quart 19e siècle
Année de construction : 1937
Auteur(s) : Molinier Léon (architecte)

Hôtel de voyageurs dit Hôtel de France et chalet Joséphine

hôtel de voyageurs dit Hôtel de France et chalet Joséphine
hôtel de voyageurs dit Hôtel de France et chalet Joséphine
Histoire : Hôtel construit vers 1872 et agrandi de 2 ailes vers 1880. Le chalet Joséphine, aujourd'hui détruit, fut construit, sans doute en même temps, par l'architecte cannois Charles Baron.
Adresse : 28 boulevard de la République

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 3e quart 19e siècle
Auteur(s) : Baron Charles (architecte)

Hôtel de voyageurs dit Hôtel de Hollande et de Russie, puis Maison de retraite Sainte-Monique, actuellement Centre d'hébergement Jean Macé

hôtel de voyageurs dit Hôtel de Hollande et de Russie, puis Maison de retraite Sainte-Monique, actuellement Centre d\
hôtel de voyageurs dit Hôtel de Hollande et de Russie, puis Maison de retraite Sainte-Monique, actuellement Centre d'hébergement Jean Macé
Histoire : Hôtel construit en 1870 et rénové à la fin du 19e siècle avec l'ajout de balcons et d'un oriel . Remplacement des frontons de baies par un décor sculpté.
Adresse : 6, 8 boulevard d'Oxford

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 3e quart 19e siècle
Année de construction : 1870
Auteur(s) : maître d'oeuvre inconnu

Hôtel de voyageurs dit Hôtel de Provence, actuellement immeuble dit Palais de Provence

hôtel de voyageurs dit Hôtel de Provence, actuellement immeuble dit Palais de Provence
hôtel de voyageurs dit Hôtel de Provence, actuellement immeuble dit Palais de Provence
Histoire : Hôtel construit vers 1868. Avant 1930 la Maison de décoration niçoise et cannoise Maurice Debenedetti réaménage les intérieurs. Divisé en appartements et surélevé en 1937 par l'architecte niçois Louis Milon de Peillon pour Victor-Joseph Saglia (Nice). En 1938, le même architecte transforme un bâtiment annexe proche des garages en immeuble à logements imitant une succession de maisons mitoyennes, d'ailleurs actuellement séparées en parcelles indépendantes.
Adresse : 23, 29 avenue du Commandant-Bret

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 3e quart 19e siècle
Année de construction : 1937
Auteur(s) : Debenedetti et Cie Maurice(architecte d'intérieur)Milon de Peillon Louis(architecte)

Hôtel de voyageurs dit Hôtel de Russie, puis Hôtel Cosmopolitain, actuellement Hôtel Canberra

hôtel de voyageurs dit Hôtel de Russie, puis Hôtel Cosmopolitain, actuellement Hôtel Canberra
hôtel de voyageurs dit Hôtel de Russie, puis Hôtel Cosmopolitain, actuellement Hôtel Canberra
Histoire : Hôtel construit vers 1882. A partir de 1902 il est vendu à un certain Wehrle qui le rénove et lui donne le nom d'Hôtel Cosmopolitain. En 1913 son nouveau propriétaire, L. Montagne, indique dans ses publicités qu'il est ouvert toute l'année. En 1943 l'architecte cannois Eugène Lizero réaménage les étages.
Adresse : 15 rue Molière

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 4e quart 19e siècle
Année de construction : 1943
Auteur(s) : Lizero Eugène (architecte)

Hôtel de voyageurs dit Hôtel de l'Estérel, puis Pavillon de l'Estérel

hôtel de voyageurs dit Hôtel de l\
hôtel de voyageurs dit Hôtel de l'Estérel, puis Pavillon de l'Estérel
Histoire : Hôtel de voyageurs construit en 1870 sur un terrain acheté en 1868 à la Société PLM par Georges Gougoltz, hôtelier suisse, également propriétaire de l'Hôtel Beau Site voisin (IA06000183) . il a été agrandi entre 1875 et 1883. Il a perdu le jardin qui s'étendait au nord. Il est divisé en appartements vers 1941 sous le nom de Pavillon de l'Estérel.
Adresse : 40 avenue du Docteur-Raymond-Picaud

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 3e quart 19e siècle
Année de construction : 1870
Auteur(s) : maître d'oeuvre inconnu

Hôtel de voyageurs dit Hôtel de la Californie, puis Grand Hôtel de la Californie, actuellement Californie Palace

hôtel de voyageurs dit Hôtel de la Californie, puis Grand Hôtel de la Californie, actuellement Californie Palace
hôtel de voyageurs dit Hôtel de la Californie, puis Grand Hôtel de la Californie, actuellement Californie Palace
Histoire : Hôtel de 200 chambres construit en 1876 par l'architecte cannois Laurent Vianay pour Alexandre Lacour et son fils Alfred. Le sculpteur cannois Ernest Pellegrini réalise le décor des façades. A la fin du siècle, on ajoute un ascenseur hydraulique. En 1897 Alexandre Lacour cède à la colonie anglaise 1145 m2 de terrain pour construire Saint George's Church (IA06000083) . En 1913 Laurent Vianay ajoute un porche d'entrée, des terrasses, un étage et 2 ailes latérales. L'hôtel a désormais une façade de 130 m et 200 salles de bain pour 240 chambres et suites. Il prend le nom de Grand Hôtel de la Californie. En 1925 son nouveau propriétaire, Fr. Armbruster, le nomme Californie Palace. En 1943 il est réquisitionné par les Allemands et en 1947 par les Américains. En 1949 il est vendu pour 75 000 000 F et devient copropriété, tout en conservant son hall et la bibliothèque.
Adresse : 23 à 27 avenue du Roi-Albert

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 4e quart 19e siècle
Année de construction : 1876 ; 1913
Auteur(s) : Vianay Laurent (architecte)Pellegrini Ernest (sculpteur)

Hôtel de voyageurs dit Hôtel de la Croix des Gardes

Histoire : Projet d'hôtel devant être construit en 1925, et inauguré en 1926, sur l'emplacement de la ferme de la propriété Carlevan, d'une superficie de 4 ha à une altitude de 100 m. Ces terrains devaient être achetés par J.L. Weyler. Le projet, qui devait être lié à un domaine de loisirs et de sports et au palais des Sports de Cannes (IA06000682) , n'a pas abouti.
Adresse : 100 avenue de la Croix-des-Gardes

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 2e quart 20e siècle
Auteur(s) : maître d'oeuvre inconnu

Hôtel de voyageurs dit Hôtel de la Plage

hôtel de voyageurs dit Hôtel de la Plage
hôtel de voyageurs dit Hôtel de la Plage
Histoire : Hôtel construit en 1858 pour Marius Aune, banquier à Cannes. En 1913 il est acquis de sa fille, Mme Veuve Serraillier, par la Société civile immobilière des Bas-Alpins, dès lors propriétaire de la totalité du Carlton, pour être détruit et faire place à la 2e tranche de ce dernier.
Adresse : 58 boulevard de la Croisette

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 3e quart 19e siècle
Année de construction : 1858
Auteur(s) : maître d'oeuvre inconnu

Hôtel de voyageurs dit Hôtel des Anges, puis Hôtel Regina, actuellement Maison des Russes

hôtel de voyageurs dit Hôtel des Anges, puis Hôtel Regina, actuellement Maison des Russes
hôtel de voyageurs dit Hôtel des Anges, puis Hôtel Regina, actuellement Maison des Russes
Histoire : Hôtel construit vers 1870 et progressivement agrandi et doté d'un ascenseur. En 1913 il n'est ouvert que d'octobre à juin. Grâce à la Fondation Internationale Tolstoï créée par la comtesse Alexandre Tolstoï, fille de l'écrivain, c'est depuis 1953 la maison de retraite de la communauté russe de Cannes. Elle reçut à sa création 118 pensionnaires russes blancs émigrés.
Adresse : 15 avenue Maréchal-Juin

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 3e quart 19e siècle
Auteur(s) : maître d'oeuvre inconnu

Hôtel de voyageurs dit Hôtel des Palmiers et des Princes

Histoire : Hôtel de voyageurs construit vers 1870, surélevé de 3 étages à une date non identifiée et divisé en appartements en 1946 par l'architecte cannois François Arluc pour Marguerite Buet, hôtelière à Cannes.
Adresse : 53, 55 rue Georges-Clémenceau

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 3e quart 19e siècle
Année de construction : 1946
Auteur(s) : Arluc François (architecte)


© Base MERIMEE - Etat Français - Batîments classés monuments historiques