France   |    
Blason et armoiries de Braine

Braine

Aisne

Picardie

Donnez votre avis   Ajouter une photo Ajouter une adresse »


Braine

4.67
579Braine est une commune de 2105 habitants, située dans le département de l'Aisne et la région de la Picardie en France. Les habitants de Braine s'appellent les Brainois et les Brainoises. Braine possède 8 bâtiments inscrits au registre des monuments historiques.

Population2105 habitants
GentiléBrainois, Brainoises
Superficie1111 hectares
Densité189 hab/km²
Altitude54 mètres
Code Postal02220
Code INSEE02110

032374xxxx032374xxxx
MaireMichel Teneur
MairieMairie de Braine
30 place Charles de Gaulle
02220 BRAINE
Téléphone0323741040
Fax0323741656

Fiche consultée 579 fois

Avis sur Braine


Donnez votre avis sur Braine

Monuments historiques et bâtiments protégés de Braine

Abbaye prémontrée Saint-Yved

Histoire : Une première abbaye confiée à des chanoines prémontrés remplace vers 1130 la collégiale établie près du château comtal de Braine pour accueillir les restes de saint Evodius ou Yved, 9e évêque de Rouen, mises à l'abri à Braine lors des invasions normandes du début du 8e siècle. Une communauté de dames, établie dans l'enceinte de l'abbaye, part fonder une seconde abbaye, placée sous le vocable de saint Remi, sur le domaine de Bruyères (Quincy-sous-le-Mont) cédé par Agnès de Braine. L'église abbatiale est reconstruite à la fin du 12e et au début du 13e siècle. L'abbaye jouit dès sa fondation du patronage constant des comtes de Braine, et du rang d'abbaye royale. Elle possède les prieurés de Firmicourt et de Bouquy, les paroisses de Cerseuil et d'Augy, et exploite des vignes et des bois, une dizaine de domaines agricoles et une quinzaine de moulins. Les abbés, mitrés depuis 1501, exercent le droit de paternité sur l'abbaye de Moncetz. La commende est introduite en 1540, et les menses sont séparées l'année suivante. Le logis abbatial puis les bâtiments conventuels, situés au nord de l'église, ont été reconstruits à partir de 1720 probablement sous la direction du père Michel-Alexandre Lemoine, procureur de la communauté, et de l'abbé Jacques-François Minot de Mérille (1681-1738). L'abbaye a été pillée et vandalisée durant la Révolution puis, tandis que l'ancien moulin et la basse-cour de l'abbaye étaient aliénés pour former une entité particulière (actuel moulin Becret), les bâtiments conventuels, pour la plupart en ruines, ont été adjugés en 1803 à l'entrepreneur brainois Etienne Bruneteau qui en a détruit la plus grande partie en moins de dix ans et loti leur emplacement. Seuls subsistaient alors le bâtiment de l'ancienne procure, avec son pignon découvert à oculus et fleurons du 14e siècle, ainsi que le logis abbatial (aliéné dès le 24 octobre 1791) et le pavillon de la bibliothèque, datant des campagnes de travaux du milieu du 18e siècle, que leur construction récente et leurs dispositions modernes ont permis de conserver jusqu'à nos jours comme demeures privées. Le bâtiment de la procure, utilisé comme sacristie pour l'église abbatiale devenue paroissiale, a été détruit entre les deux guerres à l'exception d'une partie de son pignon à contreforts (inscrit MH).

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : limite 12e siècle 13e siècle ; 1ère moitié 18e siècle

Vidéos de Braine

Chargement...