France   |    
Blason et armoiries de Boulogne-sur-Mer

Boulogne-sur-Mer

Pas-de-Calais

Nord-Pas-de-Calais

Donnez votre avis   Ajouter une photo Ajouter une adresse »


Boulogne-sur-Mer

Monuments historiques et bâtiments protégés de Boulogne-sur-Mer

Abbaye d'Oratoriens Saint-Vulmer, de Chanoines Réguliers

Histoire : Eglise de l'abbaye bâtie selon le voeu de sainte Ide vers 1080, avant 1108, date de cession aux chanoines réguliers. Chapelle, transept sud du 13e siècle (?) . Choeur endommagé en 1544 par bombardements. En 1556, la toiture en plomb est refaite en ardoise. Tour découronnée de sa flèche en 1611, cession aux oratoriens en 1629 qui abattent tour et nef en 1707-1708. L'architecte boulonnais Giraud Sannier refait la façade fin 18e siècle : vestiges 1 rue de l'Oratoire
Adresse : 1, 7 à 13 rue de l'Oratoire

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : limite 11e siècle 12e siècle ; 13e siècle (?) ; 1er quart 17e siècle (détruit) ; 1er quart 18e siècl
Auteur(s) : Giraud-Sannier (architecte)

Abbaye et église Saint-Wilmer

Histoire : Cette abbaye a été fondée à la fin du 11e siècle et rebâtie en partie aux 13e et 16e siècles. Dès avant la Révolution, l'église était désaffectée et transformée en maisons d'habitation : les vestiges se trouvent incorporés dans les immeubles bâtis à son emplacement.
Précisions : Immeubles contenant les restes de l'abbaye et de l'église (cad. 97 (2, rue de Lille) , 99 (12, place Godefroy-de-Bouillon) , 100 (10, place Godefroy-de-Bouillon) , 101 (8bis, place Godefroy-de-Bouillon) , 102 (8, place Godefroy-de-Bouillon) , 103 (1, rue d'Aumont) , 104 (3, rue d'Aumont) , 105 (6, rue Henry) , 106 (4, rue Henry) , 107 (3, rue Henry) , 108 à 111 (1, rue de l'Oratoire) , 112 (7, rue de l'Oratoire) , 113 (9, 11 et 13, rue de l'Oratoire) ) : inscription par arrêté du 11 janvier 1944
Adresse : 1, 3 rue d'Aumont ; 8, 8bis, 10, 12 place Godefroy-de-Bouillon ; 3, 4, 6 rue Henry ; 2 rue de Lille ; 1, 7, 9, 11, 13 rue de l'Oratoire

Type : Monuments historiques
Epoque : 4e quart 11e siècle ; 13e siècle ; 16e siècle

Ancienne cathédrale Notre-Dame

Ancienne cathédrale Notre-Dame
Ancienne cathédrale Notre-Dame
Précisions : Cathédrale Notre-Dame (ancienne) , y compris la crypte (cad. AB 28) : classement par arrêté du 26 mars 1982

Type : Monuments historiques
Epoque : 2e quart 19e siècle
Année de construction : 1827 ; 1840 ; 1866
Eléments protégés : crypte ; tour

Basilique Notre-Dame, de L'Immaculée Conception, Cathédrale

Basilique Notre-Dame, de L\
Basilique Notre-Dame, de L'Immaculée Conception, Cathédrale
Histoire : Cathédrale, nef, crypte 11e siècle (?) . Nef voûtée d'ogives au 12e siècle (?) . Chevet, 15 mai 1302. Effondrement du clocher en 1367. Portail refait en 1378. Reconstruction de la flèche en 1390. La chapelle Notre-Dame s'effondre en 1550, réfection des voûtes du choeur des chapelles Saint-Pierre, Saint-Nicolas. Pose des 2 verrières de Jean Meurin dessinées par Jean Leleu vers 1607. De 1620 à 1630, achèvement des chapelles. En 1666, don d'un jubé par le roi Louis XIV dû au sculpteur Le Cavalier Bernin. de 1771 à 1784, 17 chapelles construites selon les plans de l'architecte Giraud Sannier, lambris sculpté par Harrewyn dit Beausoleil. Cathédrale vendue 10 juillet 1798, destruction progressive. Achat du terrain, des ruines, par l'abbé Haffreingue en 1820. Basilique, 1ère pierre posée le 1er mai 1827, selon les plans de l'abbé Haffreingue. Chapelle, mur du dôme construits en 1829, nef en 1839, collatéraux en 1840. Dôme terminé en 1863. Donation à la ville en 1867. Effondrement des voûtes de la nef en 1921, reconstruction vers 1926. Construction de la chapelle nord vers 1924, d'une sacristie vers 1930. Tympan sculpté par Constant Laurent en 1884, décoration des chapelles de 1869 à 1883, fresques de Charles Soulacroix en 1864
Adresse : parvis Notre-Dame

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 11e siècle (?) ; 12e siècle (?) ; 1er quart 14e siècle ; milieu 16e siècle ; 1ère moitié 17e siècle
Année de construction : 1302 ; 1378 ; 1390 ; 1550 ; 1829 ; 1839 ; 1840 ; 1884
Auteur(s) : Haffreingue Benoit Agathon, Mgr (maître de l'oeuvre)Giraud-Sannier (architecte)

Beffroi

Beffroi
Beffroi
Précisions : Beffroi : inscription par arrêté du 10 juin 1926
Adresse : place Godefroy-de-Bouillon

Type : Monuments historiques
Epoque : 11e siècle ; 12e siècle ; 13e siècle ; 18e siècle

Beffroi

Histoire : Sans doute ancien donjon milieu 12e siècle, de la demeure des comtes de Boulogne. Etage supérieur du 13e siècle. Edifice réparé en 1576, 1578, 1689. Incendie le 15 août 1712, l'architecte Etienne Martinet remplace la flèche par la tour octogonale terminée en 1734. L'architecte Drobecq dégage la base du beffroi durant les travaux d'agrandissement de l'hôtel de ville de 1930 à 1933
Adresse : place de la Résistance

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : milieu 12e siècle (?) ; 13e siècle
Auteur(s) : Martinet Etienne (architecte)

Chapelle du Saint-Sang

Précisions : Chapelle du Saint-Sang, son enclos et sa grille de clôture (cad. AZ 1212) : inscription par arrêté du 5 mars 1990
Adresse : 55 avenue John-Kennedy

Type : Monuments historiques
Epoque : 3e quart 19e siècle
Année de construction : 1862
Eléments protégés : enclos ; clôture ; grille
Auteur(s) : Hanson Charles (maître de l'oeuvre)

Château Fort dit Caserne d'Aumont

Histoire : Château fort sans donjon bâti par Philippe Hurepel, comte de Boulogne vers 1227. Remaniements par le duc de Berry entre 1394 et 1416. Entre 1515 et 1544, cinq tours sont noyées dans la maçonnerie. Le fer à cheval (caserne, arsenal) est terminé vers 1567 pour le gouverneur de Morvilliers. Vestiges détruits pour la construction d'un monument aux morts en 1923. Transformé en caserne par les ducs d'Aumont sous Louis XIV. De 1767 à 1947, aménagements successifs par l'armée. Prison jusqu'en juillet 1973, en cours de restauration. Présence d'une salle voûtée appelée " la Barbière ", porte cochère avec couvrement et amortissement sculpté. Inscription " 1231 ", posée en 1811 par l'historien Henry commémorant la date de construction
Adresse : rue de Bernet

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 2e quart 13e siècle ; 16e siècle ; 17e siècle ; 18e siècle ; 19e siècle
Année de construction : 1231

Château d'Aumont

Précisions : Château (sauf parties classées) ; enceinte de la Haute-Ville : inscription par arrêté du 10 juin 1926 ; Ensemble des façades et toitures ; portail d'entrée ; pont ; salle basse dite La Barbière ; fenêtres de la grande salle au dessus de la salle basse. (cad. AC 206, 207) : classement par arrêté du 6 octobre 1977

Type : Monuments historiques
Epoque : 13e siècle ; 16e siècle ; 18e siècle ; 19e siècle
Eléments protégés : pont ; enceinte ; portail ; fenêtre ; salle ; élévation ; toiture

Château d'Eau dit Fontaine Louis XVI, Fontaine de la Chefferie

Histoire : Château d'eau construit en 1788 (date portée) , surmonté fin 18e siècle (an IV) sur le rempart, d'un bâtiment servant de bureau au chef de génie (chefferie) . Le local de la machinerie deviendra communs. Construction entre 1844 et 1865 d'un bâtiment similaire de l'autre côté de l'escalier avec écuries, remise dans le rempart, bureau sur le rempart. Les bâtiments sur le rempart sont endommagés durant la guerre 1939-1945. Vestiges détruits en 1958. Décor exécuté par le sculpteur sieur Antoine Harrewyn dit Beau Soleil, il a reçu 304 livres le 13 mai 1785 pour toutes les fontaines de la ville. Voûte en berceau en brique
Adresse : rue d'Aumont

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 4e quart 18e siècle ; milieu 19e siècle ; 2e quart 20e siècle (détruit)
Année de construction : 1788
Auteur(s) : Harrewyn Antoine (sculpteur)

Château d'Eau dit Fontaine aux Dauphins

Histoire : Projet de l'architecte boulonnais Giraud Sannier, construit en 1782, sculptures exécutées par sieur Antoine Harrewyn dit Beau Soleil ; seule subsiste la fontaine du château d'eau, date portée ANNO DOMINI 1782
Adresse : rue de Lille

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 4e quart 18e siècle
Année de construction : 1782
Auteur(s) : Giraud-Sannier (architecte)Harrewyn Antoine (sculpteur)

Couvent Notre-Dame-Auxiliatrice dit Maison de Retraite et Centre de Soins du Bon Secours, Hôtel de Soeurs du Bon Secours de Paris

Histoire : Congrégation établie à Boulogne-sur-Mer le 1er juillet 1830 à l'initiative du baron du Blaisel. Couvent aménagé dans un hôtel 18e siècle (?) . Acheté en mai 1836, projet de chapelle daté 1856-1857 signé par l'architecte boulonnais Albert Debayser. Couvent détruit en mai 1944 et reconstruit selon les plans de l'architecte boulonnais Raphaël Dujardin, travaux exécutés par l'entrepreneur Cristin Roussel. Pose de la 1ère pierre le 12 octobre 1949. Reconstruction achevée en 1952
Adresse : 7, 9 rue Saint Martin

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 18e siècle (?) ; 3e quart 19e siècle (?) ; milieu 20e siècle
Auteur(s) : Debayser Albert (architecte)Dujardin Raphael (architecte)

Couvent d'Annonciades Saint-Joseph

Histoire : En 1628, les dames des Annonciades s'approprièrent l'hôpital Sainte-Catherine qui datait du début du 13e siècle. Sur l'emplacement, elles édifièrent leur couvent selon les plans de l'architecte boulonnais Giraud Sannier (porte la date 1693) . Devint durant la Révolution hôpital, maison de détention, manutention, magasin à fourrage. L'église devient église paroissiale Saint-Joseph de 1807 à 1866. Le couvent a été restitué aux religieuses jusqu'en 1905. Il abrita depuis une école, le conservatoire, une école de danse, un garage durant la guerre 1939-1945. Il a été totalement réaménagé intérieurement par l'architecte parisien Richez en 1975 pour abriter les services de la bibliothèque municipale (information portée) . Monogramme " H M "
Adresse : 18 place de la Résistance

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 4e quart 17e siècle ; 4e quart 20e siècle
Année de construction : 1693
Auteur(s) : Giraud-Sannier (architecte)Richez (architecte)

Couvent d'Ursulines

Histoire : Etablissement d'un couvent d'ursulines en 1624. Vers 1685, construction d'un choeur dans l'église et établissement de lieux réguliers. Construction de classes de collège vers 1760 sur emplacement de la maison de l'abbé Travaillon. Couvent vendu le 28 thermidor an VI. Adjudication définitive au citoyen Gorillot, imprimeur à Arras. Détruit fin 4e quart 18e siècle, prolongement de la rue de l'Oratoire sur l'emplacement du couvent. Au 19e siècle, érection d'hôtels
Adresse : rue de l'Oratoire

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 4e quart 17e siècle (?) ; 3e quart 18e siècle (?) ; 19e siècle
Auteur(s) : maître d'oeuvre inconnu

Edifice Logistique dit Edifice Logistique des Dunes

Histoire : Construction d'un corps de garde en août 1831 après avoir démoli l'ancien

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 2e quart 19e siècle
Année de construction : 1831
Auteur(s) : maître d'oeuvre inconnu

Edifice Logistique dit Grande Maison, dit Grand Hôtel

Histoire : Mention du grand hôtel seulement à partir de 1415, peut-être hôpital. A servi d'entrepôt, de grenier, d'arsenal, de salle des fêtes. Appartint tour à tour à la municipalité et à l'Etat. Vendu en 1878 à M. Acloque par la direction de l'artillerie
Adresse : 8 rue d'Aumont

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 14e siècle (?)
Auteur(s) : maître d'oeuvre inconnu

Edifice Sportif dit Société Tennis Club

Histoire : Société créée en 1885 sur le terrain loué par la commune
Adresse : boulevard Eurvin

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : limite 19e siècle 20e siècle
Auteur(s) : maître d'oeuvre inconnu

Eglise Saint-Nicolas

Eglise Saint-Nicolas
Eglise Saint-Nicolas
Précisions : Choeur et transept : inscription par arrêté du 10 juin 1926

Type : Monuments historiques
Epoque : 13e siècle ; 15e siècle
Eléments protégés : choeur ; transept

Evêché dit Institution Haffreingue

Histoire : Palais épiscopal, jusqu'en 1793 : corps de bâtiment (chapelle) porte date 1727. En 1741, façade cour d'honneur aile ouest, cuisine façade sur cour, corps principal façade sur cour d'honneur, modifications façade sur jardin : logement, aile est façade sur cour d'honneur par François Dieuset, maître maçon et Nicolas Caboche maître menuisier. De 1741 à 1811, modifications remises, cuisine, écuries, aile est. Institution et logement de l'abbé Haffreingue à partir de 1815 jusqu'en 1871. Depuis 1811, bâtiment de la chapelle prolongé, construction communs mitoyens de la cathédrale, communs aile ouest, bénédiction de l'oratoire en 1821. Puis aménagements intérieurs suivant occupation des locaux. Dommages par faits de guerre de 1939 à 1945
Adresse : rue de l'Enclos de L'Evêché

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 2e quart 18e siècle ; 2e moitié 18e siècle ; 1er quart 19e siècle
Année de construction : 1727 ; 1741
Auteur(s) : Dieuset François (maître maçon)

Fontaine

Précisions : Fontaine, contre le bas-côté sud de la cathédrale : inscription par arrêté du 16 janvier 1947
Adresse : rue de Lille

Type : Monuments historiques
Epoque : 18e siècle


© Base MERIMEE - Etat Français - Batîments classés monuments historiques