France   |    
Blason et armoiries de Bayonne

Bayonne

Pyrénées-Atlantiques

Aquitaine

Donnez votre avis   Ajouter une photo Ajouter une adresse »


Bayonne

4.78
3395Bayonne est une ville de 44200 habitants, située dans le département des Pyrénées-Atlantiques et la région d'Aquitaine en France. Les habitants de Bayonne s'appellent les Bayonnais et les Bayonnaises. Bayonne possède 25 bâtiments inscrits au registre des monuments historiques.

Population44200 habitants
GentiléBayonnais, Bayonnaises
Superficie2168 hectares
Densité2038 hab/km²
Altitude5 mètres
Code Postal64100
Code INSEE64102

055946xxxx055925xxxx
MaireJean Grenet
MairieMairie de Bayonne
Place de la Liberté
64100 BAYONNE
Téléphone0559466060
Fax0559257079
Site web

Fiche consultée 3395 fois

Cartes postales anciennes de Bayonne

La Cathédrale et le cloîtreLa Rue du Pont NeufLe Pont St Esprit et le Réduit

Avis sur Bayonne


Donnez votre avis sur Bayonne

Monuments historiques et bâtiments protégés de Bayonne

Cathédrale Notre-Dame

Histoire : Edifice érigé aux 13e (abside,chapelles rayonnantes, déambulatoire), 14e (nef et transept), et 15e siècles (façade occidentale), dévasté en 1793. De 1834 à 1845, l'architecte Manchoulas restaure les contreforts des arcs-boutants et des chapelles du rond-point (datation et attribution par source). De 1845 à 1849, l'architecte bayonnais Hippolyte Guichenné est en charge des travaux de la cathédrale : il supprime la décoration du 18e siècle des chapelles absidiales et reconstruit partiellement le bras nord du transept (piliers du porche, balustrade, fenestrage de la verrière, contreforts et arcs-boutants). En 1846, l'abbé Laran lance le projet d'une vaste restauration. En 1849, Guichenné est remplacé à la tête du chantier par Hippolyte Durand, architecte diocésain, mais reste inspecteur des travaux. De 1851 à 1903, restauration et transformation partielle de l'édifice sur les plans de l'architecte diocésain Emile Boeswillwald, sous la direction de son assistant Emile Doyère. En 1852, projet de réfection de la façade sud du croisillon sud du transept. En 1854, début de la rénovation du choeur par Emile Boeswillwald. En 1855, le Comité des inspecteurs généraux approuve le projet d'installation d'une sacristie et d'une chapelle paroissiale dans le bras sud du cloître, présenté par Boeswillwald. De 1856 à 1863, réfection de la façade sud du bras sud du transept, avec mise en place d'un remplage dans le style du 14e siècle ; de 1866 à 1873, travaux de même nature sur la façade nord du bras nord du transept. De 1873 à 1878, érection des deux tours de façade et de leurs flèches : la tour nord dans le style normand des 13e et 14e siècles, celle du sud dans le style gothique du 15e siècle. De 1873 à 1896, réalisation des peintures murales des 6 chapelles absidiales par le peintre Louis Steinheil assisté de son fils Adolphe (datation et attribution par source). De 1895 à 1899, le sculpteur bordelais Mora exécute le groupe de la Vierge destiné à la tour sud. En 1911, restauration du porche nord. De 1923 à 1929, réfection de la façade occidentale et mise en place de la Piétà du sculpteur Braemer (datation et attribution par source). En 1928, fourniture de la grande rose occidentale par Paul Louzier fils (datation et attribution par source).

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 13e siècle;14e siècle;15e siècle;19e siècle

Vidéos de Bayonne

Chargement...