France   |    
Blason et armoiries de Bar-sur-Seine

Bar-sur-Seine

Aube

Champagne-Ardenne

Donnez votre avis   Ajouter une photo Ajouter une adresse »


Bar-sur-Seine

Monuments historiques et bâtiments protégés de Bar-sur-Seine

Chapelle d'Avalleur

Chapelle d\
Chapelle d'Avalleur
Précisions : Chapelle d'Avalleur : classement par arrêté du 19 mars 1921

Type : Monuments historiques
Epoque : 4e quart 12e siècle

Château des comtes de Bar (ancien)

Précisions : Salle des gardes ainsi que les murs en prolongement (cad. AH 66) : inscription par arrêté du 7 mai 1982

Type : Monuments historiques
Epoque : 13e siècle ; 15e siècle
Eléments protégés : décor intérieur ; mur

Domaine de Villeneuve

Histoire : Ensemble composé d'une maison de maître, d'un pigeonnier, d'une serre et d'une grange, construits vers le milieu du 19e siècle dans le goût italianisant et constituant le domaine du directeur de l'ancienne papeterie.
Précisions : Pigeonnier (cad. AR 230) : inscription par arrêté du 29 juillet 1994

Type : Monuments historiques
Epoque : 2e moitié 19e siècle
Année de construction : 1874
Eléments protégés : pigeonnier

Eglise Saint-Etienne

Eglise Saint-Etienne
Eglise Saint-Etienne
Précisions : Eglise Saint-Etienne : classement par arrêté du 10 juillet 1907

Type : Monuments historiques
Epoque : 16e siècle ; 17e siècle

Maison en pans de bois du 16s

Maison en pans de bois du 16s
Maison en pans de bois du 16s
Précisions : Façades et couvertures : inscription par arrêté du 9 juillet 1926
Adresse : rue Victor-Hugo ; rue Thiers

Type : Monuments historiques
Epoque : 16e siècle
Eléments protégés : élévation ; toiture

Porte de Châtillon

Précisions : Porte de Châtillon : inscription par arrêté du 9 juillet 1926

Type : Monuments historiques
Epoque : 17e siècle

Minoterie Charrier, actuellement centrale hydroélectrique

Histoire : Sur l'emplacement d'un moulin signalé dès le 13e siècle, est construite une minoterie dont l'aspect permet de la dater de la seconde moitié du 19e siècle. Un dénommé Charrier en est alors propriétaire. Mais elle cesse toute activité de meunerie vers 1925, et une centrale hydroélectrique lui est adjointe vers 1930. Celle-ci est toujours en activité et fournit de l'électricité à EDF.
Adresse : 1 avenue du Général Leclerc

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 2e moitié 19e siècle ; 2e quart 20e siècle
Auteur(s) : maître d'oeuvre inconnu

Usine de papeterie Boulard, puis Navarre ; actuellement coopérative vinicole union auboise des vins de champagne

Histoire : A l'emplacement d'un moulin à papier signalé dès 1545, la famille Boulard possède une fabrique de papier entre 1680 et 1887, qu'elle semble faire reconstruire sous le Second Empire ; propriété de Pinson, puis des papeteries Navarre à partir de 1920, cette usine a probablement été agrandie vers cette date ; mue par une turbine hydraulique et une machine à vapeur, elle cesse son activité en février 1965. Depuis lors, la coopérative vinicole union auboise des vins de Champagne occupe les bâtiments. 50 ouvriers en 1850.
Adresse : C.D. 207

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 3e quart 19e siècle ; 1er quart 20e siècle
Auteur(s) : maître d'oeuvre inconnu

Verreries et cristalleries de Bar-sur-Seine, puis usine de chaudronnerie

Histoire : La société des verreries et cristalleries de Bar-sur-Seine fait édifier une verrerie dont la construction est achevée en 1881 ; cet établissement comprend école privée, coopérative, société de musique et cité ouvrière. L'artiste verrier Maurice Marinot y travaille, mais l'usine ferme ses portes dès 1937, alors qu'un incendie avait occasionné sa reconstruction l'année précédente. De nouvelles destructions ont lieu lors de la deuxième guerre mondiale, puis les bâtiments sont occupés par l'usine de verres optiques Guilbert et Ponty entre 1947 et 1951 ; de 1956 jusqu'à nos jours, ce site abrite une chaudronnerie. 290 ouvriers en 1891.
Adresse : 22 avenue du Général Leclerc

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 4e quart 19e siècle ; 2e quart 20e siècle
Année de construction : 1881
Auteur(s) : maître d'oeuvre inconnu


© Base MERIMEE - Etat Français - Batîments classés monuments historiques