France   |    
Blason et armoiries d`Asnières-sur-Seine

Asnières-sur-Seine

Hauts-de-Seine

Île-de-France

Donnez votre avis   Ajouter une photo Ajouter une adresse »


Asnières-sur-Seine

Monuments historiques et bâtiments protégés d'Asnières-sur-Seine

Ecole (Ecole de Garçons, Ecole Maternelle) dite Groupe Centre

Histoire : La plus ancienne des écoles d'Asnières ayant subsisté à la même place puisque le premier bâtiment scolaire y fut édifié en 1847 ; la partie actuellement la plus ancienne a été édifiée en 1895 par l'architecte communal Garreau pour le cours complémentaire, mais le reste des bâtiments actuels ont été édifiés en 1933 par les architectes municipaux M. Chevallier et M. Launay pour servir d'école maternelle et d'école de garçons
Adresse : 4 rue H. G. Fontaine

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 2e quart 19e siècle (détruit) ; 4e quart 19e siècle ; 2e quart 20e siècle
Année de construction : 1895 ; 1933
Auteur(s) : Garreau (architecte communal)Chevallier Marius (architecte communal)Launay Maurice (architecte communal)

Ecole (Ecole de Sourds Muets) dite Institut Baguer

Histoire : Institut d'enseignement destiné aux enfants sourds muets créé par le conseil général de la Seine en 1894 et installé dans les locaux d'une école privée. Ceux-ci furent remplacés par les bâtiments actuels élevés de 1901 à 1906 sur les plans des architectes Ulmann et Tournaire (signature et date portées) . L'institution porte le nom de son premier directeur, Gustave Baguer
Adresse : 35 rue de Nanterre

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 1er quart 20e siècle
Année de construction : 1905
Auteur(s) : Ulmann Emile (architecte)Tournaire Joseph Albert (architecte)

Eglise Paroissiale Notre-Dame-du-Perpétuel-Secours

Histoire : Eglise construite de 1934 à 1936 par l'architecte A. Nasousky pour desservir le centre du territoire d'Asnières, de part et d'autre de l'avenue d'Argenteuil, urbanisé depuis la fin du 19e siècle ; le déclenchement de la seconde guerre mondiale empêcha de réaliser la façade et le clocher ; érigée en église paroissiale en 1961
Adresse : 33 rue Albert 1er

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 2e quart 20e siècle
Année de construction : 1934
Auteur(s) : Nasousky Alfred (architecte)

Eglise Paroissiale Saint-Joseph-des-Quatre-Routes

Histoire : Eglise à une nef et deux collatéraux construite en 1910 par l'architecte Nasousky pour le quartier nord-ouest d'Asnières, alors habité par les chiffonniers. Eglise paroissiale depuis 1922. Agrandissement d'un bas-côté sud en 1934 par l'architecte Venner
Adresse : 180bis rue du Ménil

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 1er quart 20e siècle ; 2e quart 20e siècle
Année de construction : 1910 ; 1934
Auteur(s) : Nasousky Alfred (architecte)Venner Charles (architecte)

Eglise Paroissiale Sainte-Geneviève

Histoire : Edifice construit entre 1703 et 1711 (datation par source et travaux historiques) à l'emplacement d'une église du 16e siècle. Il est constitué à l'origine d'un choeur, d'une nef de 3 travées flanquée de deux collatéraux. De 1813 à 1815, importante campagne de restaurations qui voit la reconstruction de la voûte. Le clocher est reconstruit par l'architecte Lequeux en 1867 (datation par source) et l'ensemble de l'édifice subit d'importantes restaurations à partir de 1872 sous la conduite du même architecte. De 1929 à 1932, l'architecte Bourdeau prolonge la nef d'une travée et construit la façade occidentale, puis ajoute deux bas-côtés (datation par source)
Adresse : 2 rue du Cardinal Verdier

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 1er quart 18e siècle ; 3e quart 19e siècle ; 2e quart 20e siècle
Auteur(s) : Lequeux (architecte)Bourdeau (architecte)

Eglise Sainte-Geneviève

Précisions : Eglise Sainte-Geneviève : inscription par arrêté du 6 avril 1929

Type : Monuments historiques

Etablissement Administratif Communal

Histoire : Bâtiment construit de 1933 à 1935 par les architectes communaux Chevallier et Launay. Il était destiné à abriter deux salles de spectacle (de 1500 et 350 places) , un gymnase, une salle de tribunal pour la justice de paix et des bureaux pour les services de la mairie
Adresse : rue H.G. Fontaine

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 2e quart 20e siècle
Année de construction : 1935
Auteur(s) : Chevallier (architecte communal)Launay Maurice (architecte communal)

Fontaine

Histoire : Fontaine offerte en 1877 à la commune d'Asnières par M. Thion de la Chaume. Fondue par les ateliers Duresne de Paris, elle était située place Voltaire Amis et fut remplacée au plus tard en 1894 par le monument à l'ingénieur Durand Claye, lui-même déplacé sur le territoire de Gennevilliers en 1929
Adresse : place Voltaire

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 4e quart 19e siècle
Année de construction : 1877
Auteur(s) : Duresne (fondeur)

Fontaine

Histoire : Fontaine occupant le centre du lotissement de la propriété Thion de la Chaume. Construite par souscription publique sur les plans de l'architecte C. _Duchêne et inaugurée en 1886, elle était surmontée d'un buste en fonte de Rousseau par Carrier Belleuse, fondu en 1940-1944 et remplacé par une copie approximative en calcaire. La fontaine n'est plus en activité et le bassin est devenu bac à fleurs
Adresse : place Jean Jacques Rousseau

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 4e quart 19e siècle
Année de construction : 1886
Auteur(s) : Duchene C. (architecte)Baillif (sculpteur)Carrier-Belleuse (sculpteur)

Gare

Histoire : Gare édifiée pour la ligne de chemin de fer de Paris à Saint-Germain-en-Laye ouverte en 1837. La première station est détruite par les combats en 1871. L'accès principal rue de la station est de nouveau reconstruit en 1923, 1964 et 1993. L'accès secondaire sur l'avenue de la Marne date du dernier quart du 19e siècle, mais ce bâtiment est aujourd'hui désaffecté
Adresse : avenue de la Marne ; rue Denis Papin

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 4e quart 19e siècle
Auteur(s) : maître d'oeuvre inconnu

Gare, Pavillon d'Exposition dite Gare du Champ de Mars

Histoire : Gare édifiée pour la station du champ de Mars par l'architecte Just Lisch à l'occasion de l'exposition universelle de 1878 ; remontée à son emplacement actuel en 1899 elle servit de dépôt, puis de gare de voyageurs de bois colombes de 1924 à 1937 ; elle a perdu son lanterneau et sa couverture en tuiles vernissées et malgré son inscription à l'inventaire en 1985 elle est aujourd'hui à l'abandon et dans un état proche de la ruine
Adresse : impasse des Carbonnets

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 4e quart 19e siècle
Année de construction : 1878
Auteur(s) : Lisch Georges Juste Antoine (architecte)

Gendarmerie

Adresse : 53 rue du Révérend Péré Christian Gilbert

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 4e quart 19e siècle
Année de construction : 1898
Auteur(s) : maître d'oeuvre inconnu

Groupe scolaire Aulanier

Histoire : Groupe édifié en 1936 sur les anciens champs d'épandage de la ville de Paris par les architectes communaux Chevallier et Launay, principalement pour desservir la cité H.B.M. voisine des Grésillons ; ce groupe scolaire comprenait écoles de garçons, de filles (12 classes chacune) , et maternelle
Adresse : 85, 89 rue Pierre Boudou

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 2e quart 20e siècle
Année de construction : 1936
Auteur(s) : Chevallier (architecte communal)Launay Maurice (architecte communal)

Hôtel

Histoire : Construction réalisée avant 1766, année où l'hôtel est vendu par la veuve de Gaspard Bocquet, maître maçon à Paris, qui en est vraisemblablement l'auteur. Devenu en 1852 institution d'enseignement, il est alors agrandi de 2 ailes en retour sur la rue, aujourd'hui détruites. En 1912, deux rues sont percées à l'emplacement du jardin, tandis que l'ancien hôtel devient atelier de fabrication de matériel scientifique. Il est inscrit Monument Historique en 1929. L'activité industrielle cesse en 1981 et l'hôtel est restauré à usage d'appartements de 1984 à 1987
Précisions : la façade antérieure est inscrite
Adresse : 55 rue Maurice Bokanovski

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 3e quart 18e siècle
Auteur(s) : Bocquet Gaspard (maître maçon)

Hôtel de Ville

Histoire : Propriété de 14 000 m² acquise par la ville en 1875, et dont le parc, partiellement loti (écoles du centre, gymnase) est transformé pour le reste jardin public, tandis que la maison de maître devient mairie, détruite en 1899 ; hôtel de ville construit de 1897 à 1899 sur les plans de l'architecte Emmanuel Garnier par l'entrepreneur de maçonnerie Eugène Lambert, la sculpture ornementale étant assurée par Raynaud et margotin, et la mosaïque du rez-de-chaussée réalisée par Voillaume ; la décoration intérieure a été achevée en 1904
Adresse : place de l'Hôtel de Ville

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 4e quart 19e siècle
Année de construction : 1897
Auteur(s) : Garnier Emmanuel (architecte)Lambert Eugène (entrepreneur)Margotin (sculpteur)Raynaud (sculpteur)Voillaume (mosaïste)

Immeuble

Précisions : Façade vers la rue (cad. 1976 AT 76) : inscription par arrêté du 6 avril 1929
Adresse : 53 rue Bokanovski

Type : Monuments historiques

Immeuble

Adresse : 57 boulevard Voltaire ; 2 rue Liouville

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 2e quart 20e siècle
Année de construction : 1933
Auteur(s) : Boiret Henry (architecte)Boiret Georges (architecte)

Immeuble

Adresse : 47 boulevard Voltaire

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 1er quart 20e siècle
Année de construction : 1904
Auteur(s) : Bazaud Henri (architecte)Portier Charles (entrepreneur)

Immeuble

Adresse : 6 rue du Tintoret

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 1er quart 20e siècle
Auteur(s) : Oradour A. (architecte)

Immeuble

Adresse : 17 rue Roger Poncelet

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 4e quart 19e siècle
Année de construction : 1898
Auteur(s) : Galopin Julien (architecte)Berneron A. (entrepreneur)


© Base MERIMEE - Etat Français - Batîments classés monuments historiques