France   |    
Blason et armoiries d`Asnelles

Asnelles

Calvados

Basse-Normandie

Donnez votre avis   Ajouter une photo Ajouter une adresse »


Asnelles

Monuments historiques et bâtiments protégés d'Asnelles

Batterie de défense de plage

Histoire : Batterie de défense de plage appartenant au système défensif du Mur de l'Atlantique mis en place par l'organisation Todt à partir de l'été 1942. La batterie d'Asnelles a joué un rôle particulièrement meurtrier lors du débarquement des forces alliées sur les côtes de Basse-Normandie au matin du 6 juin 1944.
Précisions : La batterie (cad. AB DP 27) : inscription par arrêté du 10 novembre 1992

Type : Monuments historiques
Epoque : 2e quart 20e siècle
Année de construction : 1942
Eléments protégés : ouvrage fortifié

Château

Histoire : Ancienne demeure édifiée progressivement entre 1840 et 1865, à l'emplacement d'une maison de pêcheur, pour Théodore Labbey, médecin, maire d'Asnelles et promoteur de la station balnéaire ; acquise en 1890 par Louis Barrault, maire d'Asnelles de 1888 à 1907, qui la fait reconstruire aussitôt en remployant les armes sculptées de T. Labbey ; l'étendue du jardin a été depuis considérablement réduite et des bâtiments secondaires ont été ajoutés pour l'usage actuel de colonie de vacances de la S.N.C.F.
Adresse : 42 rue de Southampton

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : milieu 19e siècle (détruit) ; 4e quart 19e siècle
Auteur(s) : maître d'oeuvre inconnu

Croix Monumentale

Histoire : Croix monumentale édifiée à la fin du 19e siècle ou au début du 20e siècle (avant 1905 date où elle figure sur un carte postale) ; grotte de Lourdes élevée postérieurement
Adresse : rue de Southampton

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : limite 19e siècle 20e siècle ; 20e siècle
Auteur(s) : maître d'oeuvre inconnu

Demeures, Hôtels de Voyageurs

Histoire : 1 ferme date du 16e siècle ; 1 maison du 17e siècle ; 30 pour cent des demeures repérées ont été construites en grande partie au 18e siècle ou dans les 1ères années du 19e siècle, avant le cadastre de 1809 ; 64 pour cent des demeures et hôtels de voyageurs repérés datent du 19e siècle ou du début du 20e siècle, avant 1914 : 1ère moitié du 19e siècle période de restauration, de construction, ou d'agrandissement des fermes, des environs de 1860 jusque vers 1926 nouvel essor du bâtiment grâce à la création de la station balnéaire, l'édification des plus grandes villas se situant dans la décennie 1865 1875 ; 4 pour cent des demeures repérées ont été élevées au 20e siècle

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 16e siècle ; 17e siècle ; 18e siècle ; 19e siècle ; 20e siècle

Eglise Paroissiale Saint-Martin

Histoire : Eglise paroissiale construite dans la 1ère moitié du 12e siècle ; voûte d'ogives de la première travée du choeur lancée peut-être au 13e siècle ; 1430, construction du contrefort sud de la nef par Jehan Richard (porte l'inscription) ; chapelle nord élevée au 15e ou 16e siècle ; 1740, réfection de la charpente de la nef (porte la date) ; 1774, percement de 2 fenêtres du côté nord de la nef semblables à celles du sud ; 1777, érection de la croix du cimetière ; clocher élevé en 1856 (porte la date) d'après un devis du 20 septembre 1855 par Alphonse Delauney, architecte de la ville de Bayeux ; 1857, reconstruction de l'enclos et du portail du cimetière par Aimar Lavalley-Duperroux, architecte à Caen ; 1862, construction de la chapelle sud pour former un transept avec celle existant au nord et agrandissement du cimetière vers le sud ; 1870, édification de la chapelle à gauche du clocher ; 1873, construction de la chapelle des fonts baptismaux à droite du clocher ; 1875 agrandissement de la chapelle nord du transept vers l'est et probablement de la chapelle sud ; 1918, le saint Martin du tympan du portail est foudroyé et remplacé peu après par un nouveau saint Martin sculpté par Busnel

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 1ère moitié 12e siècle ; 2e moitié 19e siècle
Année de construction : 1430 ; 1740 ; 1774 ; 1777 ; 1856 ; 1857 ; 1862 ; 1870 ; 1873 ; 1875
Auteur(s) : Delauney Alphonse (architecte)Lavalley-Duperroux Aimar (architecte)

Ferme

Histoire : Logis et étable existant en 1809 (cadastre) ; ferme entièrement remaniée dans le 2e quart du 19e siècle : corps de logis transformé et agrandi d'une travée vers l'est, étable reprise et construction d'une grange
Adresse : 36 rue de l'Eglise

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 2e quart 19e siècle
Auteur(s) : maître d'oeuvre inconnu

Ferme

Histoire : Ferme élevée en 1782 (porte la date sur la grange) ; corps d'habitation et étables agrandis au 19e siècle
Adresse : 19 rue de la Cavée

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 4e quart 18e siècle
Année de construction : 1782
Auteur(s) : maître d'oeuvre inconnu

Grange aux Dîmes

Histoire : Grange aux dîmes élevée peut être au 14e ou au 15e siècle pour l'abbaye saint Julien de tours qui percevait les dîmes ; deux corps de bâtiment ajoutés à l'ouest au 19e siècle (après le cadastre de 1809) et pignon sud reconstruit durant la même période ; en cours de restauration

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 14e siècle, 15e siècle (?)
Auteur(s) : maître d'oeuvre inconnu

Lavoir

Histoire : Lavoir réalisé d'après un devis estimatif du 7 février 1855 par Alphonse Delauney, architecte de la ville de Bayeux : adjudication le 14 mars suivant à Jean Connin, entrepreneur, réception des travaux le 4 mai 1856
Adresse : rue du Débarquement

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 3e quart 19e siècle
Auteur(s) : Delauney Alphonse (architecte)

Mairie, Poste, Ecole Primaire

Histoire : Mairie, bureau de poste et école primaire construits d'après un devis du 17 Mars 1893 par Aristide Besseche, architecte à Bayeux ; travaux exécutés par l'entrepreneur Adam jeune et armoiries de la façade sculptées par Guillot ; ensemble inauguré en août 1894 ; école agrandie en 1956 1957

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 4e quart 19e siècle ; 3e quart 20e siècle
Auteur(s) : Besseche Aristide (architecte)

Maison

Adresse : 2 rue des Pérelles

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 1ère moitié 19e siècle
Auteur(s) : maître d'oeuvre inconnu

Maison

Adresse : 12 rue du Front de Mer

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 2e quart 20e siècle
Année de construction : 1945
Auteur(s) : maître d'oeuvre inconnu

Maison

Histoire : Maison élevée au 17e siècle ; ouvertures en partie refaites au 18e siècle ; divisée en deux propriétés avant 1809 ; partie nord entièrement remaniée et couverte d'un toit à longs pans brisés dans la première moitié du 20e siècle ; anciennes écuries transformées en atelier de menuiserie
Adresse : 12, 14 rue de l'Eglise

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 17e siècle
Auteur(s) : maître d'oeuvre inconnu

Maison de Commerçant

Histoire : Maison probablement construite dans les dernières années du 19e siècle, en même temps que la mairie située à côté, par le même architecte Aristide Besseche (porte la signature) ; contient actuellement l'atelier de fabrication et la boutique de vente des sables d'Asnelles
Adresse : 17 rue de Southampton

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 4e quart 19e siècle
Auteur(s) : Besseche Aristide (architecte)

Maison de Notable dite Maison le Mesnil

Histoire : Maison dite " le Mesnil ", peut-être un ancien manoir (deux fiefs n'ont pas été localisés) , élevée au 18e siècle. Courant 19e siècle (après le plan cadastral de 1809) : démolition du corps de bâtiment nord, allongement du logis d'une travée vers l'ouest, agrandissement du terrain par l'achat des maisons situées à l'angle de la rue du Débarquement et de la rue Paul Hélaine et création d'un grand jardin paysager, avec nouveau portail d'entrée. Courant 20e siècle : lotissement de toute la partie nord du jardin
Adresse : 2 rue du Débarquement

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 18e siècle
Auteur(s) : maître d'oeuvre inconnu

Maison dite Abri Sainte-Thérèse

Adresse : 8 rue de l'Eglise

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 2e quart 19e siècle
Auteur(s) : maître d'oeuvre inconnu

Maison dite Villa

Histoire : Villa édifiée en 1958 pour Jacques, huissier à Condé-sur-Noireau, par Delatre architecte dans la même commune
Adresse : 53 rue de Southampton

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 3e quart 20e siècle
Année de construction : 1958
Auteur(s) : Delatre (architecte)

Maison dite Villa Carrée

Histoire : Villa, traditionnellement appelée villa carrée à cause de sa forme, construite en 1874 par Louis Auguste Julien, architecte à Neuilly-sur-Seine, pour lui même (renseignements recueillis auprès de ses descendants) ; mentionnée comme propriété de sa veuve en 1877 ; corps des communs vendu séparément dans le courant du 20e siècle ; intérieur du logis entièrement réaménagé récemment
Adresse : 23 route de la Libération ; boulevard de la Mer

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 3e quart 19e siècle
Année de construction : 1874
Auteur(s) : Julien Louis Auguste (architecte, auteur commanditaire)

Maison dite Villa Neptune

Histoire : Villa construite vers 1867-1868 (son toit se devine sur une gravure de Maugendre de cette époque) probablement par Charles Le Verrier, architecte à Bayeux. En 1877, elle est la propriété d'un monsieur Berrurier. Dans le courant du 20e siècle, agrandissement de la baie de droite de la façade principale du logis et dissimulation des assises de brique par un badigeon
Adresse : 17 route de la Libération

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 3e quart 19e siècle
Auteur(s) : Leverrier Charles (architecte)

Maison dite Villa les Tamaris, actuellement Centre Fernand Leconte

Histoire : Demeure composée de la réunion de 2 villas. La plus petite à l'est a été construite pour Joseph Adolphe Charles Chapsal, négociant parisien : 1866, acquisition du terrain ; 1867-1868, édification : elle figure vers 1868 sur une gravure de Maugendre ; 1875, acquise par Julia _Lainé, épouse _Thulie. Le terrain de la 2e villa, dite " les Tamaris ", a été acquis de trois propriétaires différents par Cosson et Chapsal, négociants parisiens et commanditaires des villas voisines, les 23 et 27 avril 1870 pour la somme de 4100 francs. Il est revendu le 8 juillet 1871, pour la même somme à Simon Stralheim, négociant ressortissant des Etats-Unis, établi à Paris entre 1863 et 1865. Il fait édifier la villa dans les années suivantes, car elle figure sur une vue d'Asnelles datée de juillet 1874. L'architecte est probablement Charles Le Verrier. Le 2 décembre 1879, elle est acquise par Julia _Lainé, veuve _Thulie, qui réunit ainsi les deux villas. Devenue centre de loisirs, plusieurs corps ont été ajoutés dans le jardin depuis la guerre. Les communs des deux villas ont été démolis
Adresse : 21 route de la Libération

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 3e quart 19e siècle
Auteur(s) : Leverrier Charles (architecte)


© Base MERIMEE - Etat Français - Batîments classés monuments historiques