France   |    
Monument historique

abbaye de cisterciens dite abbaye Saint-Pierre de Gondon, actuellement ferme.

Monument historique

Monbahus


Abbaye de cisterciens dite abbaye Saint-Pierre de Gondon, actuellement ferme.

Histoire : Abbaye de cisterciens fondée au début du 12e siècle par des moines de l'abbaye de Cadouin en Périgord (peut-être par Géraud de Sales, entre 1105 ou 1110 selon L. Massip) au coeur d'une forêt appartenant aux seigneurs de Lauzun. Ruinée pendant les guerres de Cent ans et de Religion, elle fut rétablie sous l'évêque d'Agen Claude de Gélas. En 1790, seuls quatre religieux occupaient l'abbaye qui comprenait encore l'église et le bâtiment conventuel composé d'une maison ; outre le jardin, les vignes et un bois de haute futée, les possessions comprenaient deux métairies, une tuilerie, un moulin à vent et une maison à Monbahus.L'église a totalement disparu et il ne subsiste plus des bâtiments conventuels qu'un corps de logis rectangulaire bâti en pierre de taille, probablement médiéval, dont les percements datent des 18e, 19e et 20e siècles. Construction d'un pigeonnier carré isolé à la fin du 18e siècle ou au début du 19e siècle et d'une grange-étable en 1907 (date portée sur la clé de l'arcade charretière) .

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : Moyen Age
Année de construction : 1907
Auteur(s) : maître d'oeuvre inconnu

Monuments historiques de Monbahus